Fan de Cinéma
Bannière 728x90

District 9

Note : 5/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : District 9

Un film de Neill Blomkamp avec Sharlto Copley , Jason Cope , William Allen Young , Robert Hobbs , Kenneth Nkosi

Genre : science fiction - Durée : 1h50 - Année de production : 2009

Date de sortie cinéma : 16 Septembre 2009

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Neill Blomkamp
Sharlto Copley
Jason Cope
William Allen Young
Proposer un fond d'écran »

District 9, le film

  • District 9

    Synopsis

    Il y a trente ans, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre... Les humains avaient tout imaginé, sauf ce qui se produisit. Les extraterrestres n'étaient venus ni nous attaquer, ni nous offrir un savoir supérieur. Ces visiteurs d'au-delà des étoiles étaient des réfugiés, les derniers survivants de leur monde. Ils furent temporairement installés dans le District 9, en Afrique du Sud, pendant que les nations du monde se querellaient pour savoir quoi en faire. Depuis, la gestion de la situation a été transférée à la MNU (Multi-National United), une société privée qui n'a pas grand-chose à faire du sort de ces créatures, mais qui fera d'énormes bénéfices si elle arrive à faire fonctionner leur extraordinaire armement. Jusqu'à présent, toutes les tentatives ont échoué : pour que les armes marchent, il faut de l'ADN extraterrestre. La tension entre extraterrestres et humains atteint son maximum lorsqu'un agent de terrain du MNU, Wikus van der Merwe, contracte un mystérieux virus qui se met à modifier son ADN. Wikus est à présent l'homme le plus recherché de la planète, celui qui vaut plus qu'une fortune : il est la clé qui permettra de percer le secret de la technologie alien. Repoussé, isolé, sans aide ni amis, il ne lui reste qu'un seul endroit où se cacher : le District 9...

  • District 9, Alien-nation

    Le vaisseau des crevettes!Apparemment en 2009, il fallait être un jeune réalisateur prometteur d’un court-métrage avec le chiffre 9 dans le titre pour se faire remarquer par un de ses prestigieux pairs. Après Shane Acker dont le Numéro 9 a été produit par Tim Burton, voici l’un des films les plus attendus à Deauville cette année, District 9 du Sud-Africain Neill Blomkamp avec la caution de Peter Jackson himself.

    La grande originalité du film réside dans sa structure même : Blomkamp tourne son scénario d’invasion extraterrestre sous la forme d’un documentaire ultra-réaliste, cette histoire de vaisseau spatial stationnant littéralement au-dessus de Johannesburg en devient totalement crédible. Justement, une autre idée ingénieuse est  d’avoir situé son film dans un pays en proie aux conflits raciaux, l’Afrique du Sud. La ghettoïsation des aliens dans un bidonville sordide surveillé par l’armée et leur possible déportation vers ce qui ressemble étrangement à un camp de concentration n’est pas sans rappeler l’histoire douloureuse de l’apartheid.

    District 9, le ghettoPetit à petit, vers le milieu du métrage, le reportage à la Envoyé Spécial se transforme en une vaste chasse à l’homme barbare à la violence totalement gore et décomplexée. Les dernières vingt minutes viennent également rappeler de manière assez flagrante que le réalisateur avait planché plusieurs mois sur une adaptation ciné du jeu vidéo culte Halo. Neill Blomkamp adresse aussi de sympathiques clins d’œil aux geeks avisés (pour n’en citer qu’un, un mouton qui vole qui n’est pas sans rappeler Bad Taste signé d’un certain… Peter Jackson)

    Sharlto copleyCôté casting, il a probablement fallu du courage et beaucoup de persuasion pour imposer des acteurs totalement inconnus dans un tel blockbuster futuriste – même si le budget de District 9 est très éloigné des standards hollywoodiens en la matière. Mais il y a fort à parier que l’on reparlera très vite du débutant Sharlto Copley, absolument bluffant dans un rôle principal dur et physiquement éprouvant (et ce dans tous les sens du terme).

    Ultime pied de nez, District 9 se termine comme il a commencé : de manière sérieuse et documentaire avec, comme dans presque tout film qui raconte une histoire vraie, des explications écrites du devenir des différents personnages. Même si le film se suffit entièrement à lui-même, il n’est d’ailleurs pas absurde d’imaginer une ou des suites à ce premier opus prometteur et plutôt jouissif. Espérons juste qu’elles seront d’un calibre différent que celles données à Starship Troopers auquel le film fait parfois penser dans le discours et la méthode.

    Emmanuel Pujol

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Sharlto CopleyWikus van der Merwe
    Jason CopeGrey Bradnam, le correspondant de l'UKNR
    William Allen YoungDirk Michaels
    Robert HobbsRoss Pienaar
    Kenneth NkosiThomas
    Nick BlakeFrancois Moraneu
    Jed BrophyJames Hope
    Louis MinnaarPiet Smit
    Vittorio LeonardiMichael Bloemstein
    Mandla GadukaFundiswa Mhlanga
    Johan Van SchoorNicolas Van De Merwe
    Tim GordonClive Henderson
    Jonathan TaylorMNU Doctor
    Norman AnsteyMNU Lead Medical Technician
  • Mike HuffMNU Doctor
    David DukasMNU Mercenary
    Anthony BishopAuxiliaire médical
    John EllisMNU Medical Student
    Greg Melvill-SmithInterviewer
    Sonni ChidiebereMNU Mercenary
    Nick BoraineCraig Weldon
    David ClatworthyMNU Doctor
    Anthony FridjohnMNU Executive
    Andre OdendaalMike Van Kerland
    Matt SternMNU Mercenary
    Daniel HadebeMNU Guard
    Siphiwe MbukoSoweto Resident
    Norman ThabalalaSoweto Resident
    Donalson RabisiGangster nigérian
  • Zephania SibandaGangster nigérian
    Mfazwe SekobaneGangster nigérian
    Siyabonga RadebeObesandjo's Lieutenant
    Wisani MbokotaMNU Guard
    Yashik MaharajMNU Office Worker
    Mzwandile NqobaInterviewee
    Melt SieberhagenAnton Grobler
    Monthandazo ThomoSoweto Resident
    Absalom DikaneSoweto Resident
    Ntombi NkuuaSoweto Resident
    Mpho MolaoSoweto Resident
    Jeffries SimelaneGangster nigérian
    David MikhethiGangster nigérian
    Mdu MthabelaGangster nigérian
    Gideon ThodaneGangster nigérian
  • Saint Gregory NwokediGangster nigérian
    Nicholas RatlouGangster nigérian
    Mashabela GalaneGangster nigérian
    Simo MogwazaMNU Mercenary
    Brandon AuretMNU Mercenary
    Craig Jackson (II)MNU Guard
    Ryan WhittalMNU Office Worker
    Billy SomagacaMNU Office Worker
    Hlengiwe MadlalaSangoma
    Mampho BresciaJournaliste
    Themba NkosiInterviewee
    Bongo MbutumaGangster nigérian
    Alan GlauberMNU Operating Room Doctor
    Antony SarakMNU Office Worker
    Barry StrydomInterviewee
  • Danny DatnowMNU Mercenary
    Den AntonakasMNU Guard
    Phillip Mathebula
    Nicolas Herbstein
    David James
    Mahendra Raghunath
  • LISTE TECHNIQUE
    Neill Blomkamp
    Nathalie BolttSarah Livingstone
    Vanessa HaywoodTania Van De Merwe
    Marian HoomanSandra Van De Merwe
    Stella SteenkampPhyllis Sinderson
    Sibulele GcilitshanaÜ Günters Woman
    Kuda RusikeSoweto Resident
    Leigh MashupyeNigerian Hooker
    Morena SetatsaSoweto Resident
    Nkiyase MondlanaNigerian Hooker
    Sylvaine StrikeDr Katrina McKenzie
    Beauty SetaiNigerian Hooker
    Claudine BennentMNU Office Worker
    Elizabeth MkandawieInterviewee
  • Philippa Boyens
    Carolynne Cunningham
    Paul Hanson
    Elliot Ferwerda
    Neill Blomkamp
    Terri Tatchell
    Julian Clarke
    Trent Opaloch
    Steve Ingram
    Max Poolman
    Matt Aitken
    Diana Cilliers
    Emelia Weavind
    Joe Dunkley
    Grant Hulley
  • Brent Burge
    Chris Ward (II)
    Dave Whitehead
    Michael Hedges
    Ken Saville
    Dan Kaufman
    Peter Muyzers
    Robert Habros
    François Frey
    Olivia Malka
    Sophie Martins
    Clinton Shorter
    Michelle Belcher

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « District 9 »


  •  le 24 Février 2010 par

    Le District 9 est un quartier où sont parqués des étrangers dans la ville de Johannesbourg, Afrique du Sud. Physiquement différents, ces étrangers deviennent des exclus sociaux vivant dans un bidonville où la pauvreté, la violence, la corruption, l'alcool, la drogue, s'y sont installés tout naturellement. Ce la vous rappelle l'Apartheid ? Normal, Neill Blomkamp, le petit protégé de Peter Jackson, reproduit le climat déliquescent qui régnait pendant que Nelson Mandela croupissait en prison. A la différence que la communauté noire est ici remplacée par une peuplade extra-terrestre dont le vaisseau est tombé en rade au-dessus de la ville. L'occasion pour le néo-cinéaste de proposer un début de réflexion sur la notion d'Etranger, avant de livrer un film d'action parmi les plus excitants de ces dernières années.

    Dans sa première partie, Blomkamp s'attache à décrire la vie des Mollusques (le petit nom que les autochtones leur ont donné, schématisant leur particularité physique, à fort relent raciste) dans leur camp, en alternance avec le point de vue des autorités locales et du peuple sud-africain. Petit à petit, le montage alterné et le tournage 'documentaire' laissent place à un traitement plus cinématographique, dès lors que la confrontation entre le héros (un bureaucrate couard) et les ET se fait frontale. L'étau se resserre autour d'une poignée de personnages dans les deux camps, les enjeux ayant été posés avec une économie de temps et de moyens remarquables. C'est à ce moment que le spectateur prend fait et cause pour les 'mollusques', brimés selon des méthodes douteuses par les humains ; à ce moment également que District 9 change de direction, et de faux-documentaire socio-politique devient un pur film d'action.

    Changement de climat, de forme, d'objectif : le traqueur devient le traqué et l'empathie est totale envers Wikus (exceptionnel Sharlto Copley), intelligemment relayée lors de séquences intimes avec sa famille, habile parallèle avec sa position au sein du District 9. Blomkamp y ajoute un soupçon d'ironie, soulignant ainsi l'aisance avec laquelle le bourreau peut devenir victime, le menaçant menacé. Cependant le message glisse en arrière-plan pour livrer une course contre la montre/mort, au rythme haletant, spectaculaire, qui permet au réalisateur et à son producteur de mettre en scène une adaptation du jeu vidéo Halo (le premier projet avorté des deux hommes). Pus encore, le cinéaste rend hommage à l'univers de James Cameron en intégrant à son final un mecha (vu dans Aliens, Abyss, et revu dans Avatar), de manière à prolonger le discours de Big Jim sur la relation de l'homme à la machine, de l'homme à une nouvelle chair (expression empruntée pour le coup à Cronenberg).

    District 9 constitue un excellent divertissement, qui se targue d'un message, certes pas totalement abouti dans la forme, mais puissant, actuel, universel. Incroyablement réaliste, impliquant, l'oeuvre nous laisse le souffle coupé, impatient de découvrir la prochaine bombe de Neill Blomkamp.

Les discussions sur le forum a propos de District 9



Il n'y a pas encore de discussion autour du film District 9


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .