Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Dirty Love

Note : 1/5.0 - 3 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Dirty Love

Un film de John Mallory Asher avec Eddie Kaye Thomas , Kam Heskin , Victor Webster , Lochlyn Munro , David O'Donnell

Genre : comédie - Durée : 1h35 - Année de production : 2005

Date de sortie en salle : inconnue

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

John Mallory Asher
Eddie Kaye Thomas
Kam Heskin
Victor Webster
Proposer un fond d'écran »

Dirty Love, le film

  • Dirty Love

    Synopsis

    Un soir, Rebecca rentre chez elle et trouve son petit ami top model Richards en pleine partie de jambes en l'air. Complètement retournée, elle va retrouver ses copines dévouées, plus sexy et dévergondées que jamais, pour se lancer dans une aventure sauvage, pleine de débauche et de rencontres étranges, à la recherche d'un amour profond...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Eddie Kaye ThomasJohn
    Kam HeskinCarrie
    Victor WebsterRichard
    Lochlyn MunroKevin
    David O'DonnellJake
    Paul Dooley
    Chris Eigeman
    Guillermo DiazTom Houdini
    Bob GloubermanMylo
    Jay JohnstonServeur
    Brian GeorgeRajul
    Forbes MarchMr. Hot Bacon
    Jackie HarrisPawn Shop Girl
    Judith DrakeServeuse
  • Joyce BulifantMary
    Frank AlvarezPortier
    Roger PerryJoe
    Monty BaneBig Beefy Man
    David ZapponeFlic #2
    Hawk YounkinsBig Jon
    Renee AlbertSara
    Jonathan TorrensMike
    Rob SteinerHenry
    Noah HarpsterRobert Rodale
    Bryant GrizzellDr. Tom
    Cris BorgnineFlic #1
    Deryck WhibleyTony
    Marki Costello
    Steve Jocz
  • Teddy Lane Jr.
  • LISTE TECHNIQUE
    John Mallory Asher
    Jenny McCarthyRebecca
    Carmen ElectraMichelle
    Kathy GriffinMadame Belly
    Jessica CollinsMandy
    Drea de Matteo
    Judith BenezraOfficer Davis
    Tabitha TaylorSexy Woman
    Amy McCarthyLilly
    Araceli MarquezCrying Girl
    Kay Wade
    Nancy Sinclair
    Jenna Hagel
    Tiffany Baumann
  • Jenny McCarthy
    Jenny McCarthy

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Dirty Love »


  •  le 06 Septembre 2008 par

    Ce film est un navet, comme un tas de film américain dans le même style. Il essaye de nous faire croire que c'est aussi réussi qu'un American Pie, que c'est drôle et qu'il y a des actrices vraiment canon, mais ça c'est juste la bande annonce. On s'ennuie durant tout le film, la plupart des scènes sont nulles, il n y a rien à retenir. Heureusement que les actrices sont canon, ça au moins ils ont su les choisir... A éviter!

  •  le 18 Avril 2008 par

    Un film… non, pardon, une bouse telle « Dirty Love » mérite-t-elle seulement qu’on s’attarde quelques minutes à écrire quelques lignes sur son absence totale de qualités ? Bonne question pour un critique en herbe qui se trouve désarmé face à la nullité d’une telle « œuvre » qui n’arrache ni rire ni sourire pendant une interminable heure et demie.

    Le pire, c’est que le film n’est même pas assez mauvais pour le trouver immédiatement kitsch et culte. Non, il est juste totalement creux et vide. Tous les gags tombent à plat, aucune réplique ne fait mouche. Comme si Jenny McCarthy avait écrit le scénario parfait à faire lire en école de cinéma pour montrer à des petits jeunes tout ce qu’il ne faut PAS faire. Pire, on pouvait se dire que la demoiselle était consciente d’avoir pondu un script alimentaire lui permettant d’arrondir ses fins de mois difficiles depuis qu’elle a passé la date de péremption pour poser nue dans Playboy. Mais non même pas, quand on l’écoute en interview, elle n’a aucun recul et adore toutes les vannes pourries qu’elle a pu pondre sans se rendre compte que Dirty Love atteint le niveau zéro de la création artistique.

    Passe encore qu’une blonde écervelée potache et cancre s’amuse à essayer d’être drôle mais qu’un studio soit assez fou pour lui financer un tel projet prouve à quel point les chers financiers d’Hollywood prennent le public pour des veaux unineuronales… Écrasons aussi une larme pour les quelques arbres abattus pour pouvoir imprimer les jaquettes vulgaires et criardes d’un DVD inexplicablement distribué par Wild Side qui nous avait habitué à mieux, beaucoup mieux… (je passe sur les bonus du DVD inutiles, faussement provocs et racoleurs)

    Vous vous doutez que le casting et la réalisation est à la hauteur du scénario : pathétique et vous aurez compris qu’on tient là très probablement l’un des plus mauvais films de l’année voire de la décennie… On comprend aisément pourquoi cette insulte au 7eme art est resté inédit en salles…

    Dirty Love, salement nul !

  •  le 12 Mars 2008 par

    Plus hot qu'American Pie, plus trash que Scary movie. Une bimbo à moitié à poil ancienne star de Playboy, Carmen Electra et le pause Caca dudit American Pie en arrière plan, voilà l'affiche et le niveau posés. Dirty Love est l'incarnation du vide cinématographique.

    Racoleur à souhait, le film fait cependant pâle figure à côté de ses deux références. Si voir une potiche péter au téléphone dans son bain, se battre toute seule dans la rue le string à l'air, se triturer les seins devant un parterre de gens, si tout cela relève du trash et du hot, alors je ne maîtrise vraiment plus ces notions.

    En fait de tonalité hardcore, on a droit à un catalogue repoussant des pires blagues éculées vues au cinéma, en DTV, à la télévision : le jeu des baffes façon Bud Spencer, le couler de lait sur les lèvres pour faire penser à la semence masculine, le tout moche qui vomit sur les seins de madame, le jeter de nourriture malencontreux sur ces mêmes pauvres mamelles bien tristounettes baignant dans tout ce sillicone.

    De scénario, il n'en est nulle question, et lorsque l'on voit le nom de Jenny McCarthy accolé à la responsabilité de l'histoire, on comprend mieux l'indigence de cette multiplication de saynètes dont la richesse n'a d'égale que les scènes intermédiaires d'un film porno. Sans cohérence aucune, sans la moindre lueur d'intelligence qui ne pourrait venir ne serait-ce que de la mise en scène (une idée sur 1h30, c'est un peu léger pour parler de cinéma), Dirty Love déroule le tapis rouge de la lourdeur, de la bêtise, en ouverture du festival de la lubricité gâchée.

    Et pour compléter le tabelau, le casting : on peut se demander à quoi sert Carmen Electra sous-exploitée, ridicule, bien moins convaincante ici que dans Alerte à Malibu (c'est dire) ; Eddie Kaye Thomas se retrouve englué dans un rôle de gentil amoureux dont on a vite fait de comprendre les enjeux ; et puis la McCarthy...tellement amoureuse de son Jim Carrey de boyfriend qu'elle se sente obligée de reproduire tous les tics, toutes les attitudes, mais sans une once de talent, avec la conviction grotesque d'être une vraie actrice, alors que non.

    Si vous avez 1h30 à perdre, Dirty Love est fait pour vous ! l'exploitation honteuse du rien, de la stupidité crasse, molassonne, indigente. L'existence même du film est un affront aux Frères Lumière.

Les discussions sur le forum a propos de Dirty Love



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Dirty Love


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .