Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Dikkenek

Note : 4.4/5.0 - 5 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Dikkenek

Un film de Olivier Van Hoofstadt avec Jean-Luc Couchard , Dominique Pinon , Jérémie Renier , François Damiens , Mourade Zeguendi

Genre : comédie - Durée : 1h24 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 21 Juin 2006

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Olivier Van Hoofstadt
Olivier Van Hoofstadt
Jean-Luc Couchard
Dominique Pinon
Jérémie Renier
Jérémie Renier
Proposer un fond d'écran »

Dikkenek, le film

  • Dikkenek

    Synopsis

    JC est le parfait exemple du Dikkenek belge. Il est un tombeur hors pair, ce qui n'est pas le cas de Stef, son ami de toujours. La rencontre de JC avec Natacha, une aventurière, dans le coffre d'une Mercédès sera un tournant pour les deux potes...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Jean-Luc CouchardJC
    Dominique PinonStef
    Jérémie RenierGreg
    François DamiensClaudy
    Mourade ZeguendiAziz
  • LISTE TECHNIQUE
    Olivier Van Hoofstadt
    Marion CotillardNadine
    Mélanie LaurentNatacha
    Catherine JacobSylvie
    Florence Forestile commissaire Laurence
    Marie KremerFabienne
    Catherine HosmalinLa femme de Mich
    Eric Bassoff
    Luc Besson
    Olivier Van Hoofstadt
    Olivier Legrain
    Vincent Tabaillon
    Jean-François Hensgens
    Yves Beloniak
  • Annie Perier
    Nathalie Iund

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Dikkenek »


  •  le 24 Juin 2015 par

    Très bonne comédie belge, François Damiens est excellent dans ce film.

  •  le 06 Juin 2015 par

    Impossible de ne pas rire en regardant ce petit chef d'oeuvre dont l'humour part dans toutes les directions pour notre plus grand plaisir.Un casting qui prend des risques et qui explose littéralement en nous entrainant a ses cotés dans la recherche de l'absurdité la plus complète .Un must dans le genre , orchestré a la perfection.

  •  le 21 Juillet 2014 par

    Excellent et hilarant, ce film est reprit par beaucoup pour ses répliques cultes, et l'exagération jouée par les personnages.

  •  le 20 Avril 2007 par

    Difficile de passer derrière Rob qui a tout dit sur cet OFNI venu tout droit de Belgique. On connaît le cinéma belge pour les Frères Dardenne et leurs films sociaux pas très réjouissants, et pas d'une grande accessibilité (en dépit d'une économie autant stylistique que budgétaire), on connaît aussi Benoît Poelvoorde et sa verve inimitable, on sait maintenant qu'il n'est pas l'unique gardien du graal de l'humour local. Dikkenek, c'est de l'humour qui tache (au musée des accidents de la route), du rire gras qui passe essentiellement par des dialogues ciselés comme pas deux où surgit par moments des piques d'improvisation réjouissantes. La palme revient quand même au duo de Belges, inenarrables, dont l'accent renforce le comique de personnages taillés à la serpe du comique troupier. Petit bémol, le son n'est pas toujours de très bonne qualité pour rendre justice à la prononciation, on a tendance à tendre l'oreille pour capter l'intégralité des paroles. Pour le reste, c'est un grand bordel, de multiples scènes reliées entre elles au petit bonheur, n'ayant pour lien qu'un maigre fil conducteur basé essentiellement sur le chassé-croisé des protagonistes. A la fin, on peut se demander : qu'est-ce qu'on nous a raconté ? RIEN, mais on s'est bien marré !!

  •  le 03 Avril 2007 par

    »Dikkenek», c'est extrêmement n'importe quoi, comme dirait JC, l'un des branquignols qui servent de héros au film. Un moment, on craint de se trouver devant une simple juxtaposition de saynettes dont l'unique credo est la belgitude. En fait, ces short cuts sont savamment reliées entre elles, et si l'argument tient sur un timbre-poste, il y a suffisamment de bouffées délirantes pour emporter l'adhésion. »Dikkenek» commence sur les chapeaux de roues, avec notamment la visite d'une classe de primaire au désormais célèbre Musée des Accidentés de la Route, savant mélange d'épaves et de mauvais goût. Hilarante et franchement dégueulasse, cette séquence donne le ton d'un film qui ne recule devant rien pour faire rire. Alors évidemment, qui dit «intrigue» éclatée dit film hétérogène. Entre les morceaux de choix se dressent quelques grands moments de solitude, qui semblent être provoqués par quelques comédiens pas à leur place (notamment Jérémie rénier et Florence Foresti). Alors on attend quelques minutes, impatient à l'idée de retrouver JC et Claudy (Jean-Luc Couchard et François Damiens), les deux belges de service dont l'accent à couper au couteau et les expressions foireuses font le sel du film. «Dikkenek» prouve à tout le monde que la Belgique, ce n'est pas seulement Benoît Poelvoorde. Cheveux sales, front gras, perversions en tous genres : ces deux anti-héros là ont de l'avenir. On rempilerait volontiers pour un deuxième volet. D'autant que côté charme, «Dikkenek» contient une pépite nommée Mélanie Laurent, petite bombe prête à tout pour s'amuser. Même à faire des photos de charme avec un poney. Vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenus. «Dikkenek» défrise sévère. Et donne gravement la frite (humour).

Les discussions sur le forum a propos de Dikkenek



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Dikkenek


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .