Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Daredevil

Note : 2.4/5.0 - 5 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Daredevil

Un film de Mark Steven Johnson avec Ben Affleck , Michael Clarke Duncan , Joe Pantoliano , Colin Farrell , Jon Favreau

Genre : aventures - Durée : 1h42 - Année de production : 2003

Date de sortie cinéma : 19 Mars 2003

Distributeur :

Mark Steven Johnson
Ben Affleck
Ben Affleck
Michael Clarke Duncan
Joe Pantoliano
Proposer un fond d'écran »

Daredevil, le film

  • Daredevil

    Synopsis

    Adolescent, l'avocat Matt Murdock a perdu la vue à cause de produits radioactifs qui ont parallèlement développé à l'extrême tous ses autres sens, le dotant également d'un stupéfiant sens radar. Aussi, chaque nuit, change-t-il d'apparence pour devenir DareDevil et traquer les criminels en tous genres qui sévissent à New York.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Ben AffleckMatt Murdock / Daredevil
    Michael Clarke DuncanWilson Fisk / Kingpin / Le Caïd
    Joe PantolianoBen Urich
    Colin FarrellBullseye / Le Tireur
    Jon FavreauFranklin Nelson, "Foggy"
    David KeithJack Murdock
    Scott TerraMatt Murdock à 12 ans
    Kevin Smithun membre de la police scientifique
    CoolioDaunte Jackson
    Erick AvariAmbassadeur Nikolaos Natchios
    Stan LeeLe lecteur inconscient
    Derrick O'ConnorFather Everett
    Kevin BlairProsecutor at Jackson Trial (Director's Cut)
    John RothmanQuesada Attorney
  • Paul Ben-VictorJose Quesada
    Bernard WilliamsLondon Airport Guard #1 (Director's Cut)
    Frank MillerMan with Pen in Head
    Jude CiccolellaRobert McKensie (Director's Cut)
    Leland OrserWesley Owen Welch
    Robert IlerBully #1
    David DotyDrunken Englishman
    Josie DiVincenzoJosie
    Greg CollinsFisk Bodyguard
    Joe J. GarciaMeat Packer
    Chad Christopher TuckerBully #2
    Roy Lee JonesJudge #2 (Director's Cut)
    Casey McCarthyAngela Sutton
    Dan BrinkleBoxing Referee #1
    Ron MathewsSharpshooter
  • Jorge NoaNY Cop #1
    Frankie J. AllisonAbusive Father
    Alberto GutierrezKid #2
    Stefanos MiltsakakisStavros
    Bruce MibachRookie Cop
    Christopher PrescottPoliceman
    Collin GrantLondon Airport Guard #2 (Director's Cut)
    Daniel B. WingQuesada's Friend #1
    Edward J. Krall
    Greg 'Christopher' Smith
    Gregg Marc Miller
    Jack Reiss
    Jim FitzGerald
    Jeff Padilla
    Jorn H. Winther
  • John S. Bakas
    Luke Strode
    Louis Bernstein
    Levett M. Washington
    Lakeith S. Evans
  • LISTE TECHNIQUE
    Mark Steven Johnson
    Jennifer GarnerElektra Natchios
    Ellen PompeoKaren Page
    Lennie Loftinle détective Manolis
    Pat Crawford BrownVieille femme dans l'avion
    Vivian Palermo WintherNun (Director's Cut)
    Sonya DidenkoQuesada's Friend #3
    Ari RandallServeuse
    Carrie GeibenHôtesse de l'air
    Dina RosenmeierBiker Girl (Director's Cut)
    Jamie Mahoney
    Bernard Williams
    Stan Lee
    Mark Steven Johnson
  • Brian Helgeland
    Bill Everett
    Frank Miller
    Stan Lee
    Bill Everett
    Frank Miller
    Erik Aadahl
    Ericson Core
    Barry Chusid
    Armen Minasian
    Dennis Virkler
    James Acheson
    Françoise Dessaigne
    Graeme Revell

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Daredevil »


  •  le 14 Octobre 2014 par

    Ce film a plutôt bien vieilli et se laisse bien regarder malgré quelques côtés kitsch.

  •  le 05 Septembre 2007 par

    un héros beau et inhabituel (car aveugle) avec une très belle superwoman (scène magnifique avec les sacs ).En clair un mélange de personnages qu'il faut voir !

  •  le 01 Mai 2007 par

    J'adore les super héros, mais je n'ai pas du tout adhéré à l'histoire, j'ai trouvé que les effets spéciaux n'étaient pas très spéctaculaires par rapports à certains autres super héros (comme Spiderman). Dommage

  •  le 07 Février 2007 par

    Daredevil... ou l'éloge de la médiocrité faite cinéma. Pompant honteusement ses illustres prédécesseurs (Spiderman, Batman, Superman, X-men et consorts), Le film réalise l' exploit de discréditer la Marvel. Produit technoïde marketé pour ados boutonneux, suitant la soif d'engranger les dollars au mépris du public, Daredevil est aussi un exemple pour tout directeur d'acteurs : inexpressivité (Ben Affleck, au sommet de son art de léguman), ou cabotinage éhonté (Farrell, assez rigolo quand même, alors que c'est pas le but).

  •  le 31 Octobre 2006 par

    Après le visionnage de Daredevil, on est en droit de se demander comment les producteurs ont-ils pu investir leurs deniers dans un film aussi abjecte ! Car il faut bien se rendre à l’évidence, le film de Mark Steven Johnson est un échec cuisant à tous les niveaux pour tous ceux qui espéraient en une adaptation cinématographique convaincante des aventures du justicier aveugle … Tout d’abord, on peut s’étonner du choix de l’acteur principal retenu pour incarner le super-héros. Avec sa bouille de jeune premier très BCBG, Ben Affleck possède peut-être une image vendeuse auprès des adolescentes mais il faut bien se rendre à l’évidence, son jeu de comédien est d’une platitude assez inquiétante. Les scènes lors desquelles l’acteur s’en sort le mieux, c’est lorsqu’il est remplacé à l’écran par son clone numérique durant les quelques scènes d’action. Il est indéniable que l’équipe du casting a commis une erreur impardonnable en débauchant pour des raisons purement commerciales l’acteur le plus insipide du moment à Hollywood parmi ceux qui sont réputés incontournables. Car Ben Affleck peine visiblement à se sentir à l’aise dans la peau de ce personnage complexe capable d'actes répréhensibles d'un point de vue purement héroïque. Non satisfait d’avoir honteusement bâclé le personnage du héros (seule la période l’enfance de Matt Murdock semble acceptable mais est trop rapidement expédiée), Mark Steven Johnson a aussi réussi à réaliser le piètre exploit de résumer le personnage d’Elektra (Jennifer Garner), personnage clé et fascinant du comic en le limitant à l’écran à une simple romance à l'eau de rose concrétisée par une scène d’amour misérable. Ceci est d’autant plus regrettable que Jennifer Garner assure la seule interprétation rassurante du métrage et qu’au lieu d’exploiter son jeu de comédienne, Mark Steven Johnson l’a davantage considérée comme une présence féminine sculpturale que comme un personnage complexe à part entière. Les adversaires de Daredevil ne sont malheureusement pas en reste nous passerons aussi vite sur le passage éclair de Michael Clark Duncan dans le rôle de Kingpin que sur le cabotinage aussi incessant qu’insupportable délivré par un Collin Farrell qui, dans la peau de Bullseye, en fait des tonnes jusqu’à se ridiculiser purement et simplement à l’écran. A défaut de proposer un métrage travaillé sur le fond et notamment sur le côté psychologique des personnages, Mark Steven Johnson s’est appliqué à dépenser un budget de près de 100 millions de dollars en effets numériques et pirouettes câblées made in Hong-Kong pour proposer au moins quelques scènes spectaculaires dignes de tout blockbuster qui se respecte. Mais il faut encore hélas le reconnaître, les scènes d’action sont dans leur grande majorité plutôt mal construites et mal filmées et elles laissent le spectateur sur sa fin. A ces perfectibles prouesses techniques numériques vient s’ajouter une surenchère auditive de tous les instants : les tubes metal, hip-hop ou techno se succèdent les uns aux autres sans aucune cohésion apparente et surtout sans que cela colle avec ce qui se déroule à l’écran. On a vraiment l’impression que le réalisateur essaie de nous jeter de la poudre aux yeux pour masquer le peu de profondeur et de cohérence de son film à grand renfort de musique assourdissante et de supercherie visuelle. Daredevil est l’exemple concret qui illustre la règle suivante : les dollars ne suffisent pas à produire un spectacle de qualité. Spider-Man ou X-Men, autres Marvel Comics récemment adaptés pour le grand écran et dotés eux aussi d’un budget plus que confortable, ont rencontré un succès tant auprès des spectateurs mais ils doivent leur indéniable réussite à des réalisateurs talentueux. Mark Steven Johnson est peut-être un passionné de Daredevil de la première heure, il n’en demeure pas moins un réalisateur encore débutant et qui devra encore faire ses preuves pour tenter d’engendrer autre chose que ce banal spectacle calibré pour le box-office. Daredevil est assurément un film de super-héros au script honteusement sous-exploité et aurait mérité un autre traitement cinématographique que ce brouillon aussi plat que désespérément longuet.

Les discussions sur le forum a propos de Daredevil



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Daredevil


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .