Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Crimes à Oxford

Note : 3/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : The Oxford Murders

Un film de Alex de la Iglesia avec Elijah Wood , John Hurt , Burn Gorman , Dominique Pinon , Jim Carter

Genre : thriller - Durée : 1h43 - Année de production : 2008

Date de sortie cinéma : 26 Mars 2008

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Alex de la Iglesia
Elijah Wood
Elijah Wood
John Hurt
John Hurt
Burn Gorman
Proposer un fond d'écran »

Crimes à Oxford, le film

  • Crimes à Oxford

    Synopsis

    Une vieille dame est assassinée à Oxford. Son corps est découvert par deux hommes qui se rencontrent à ce moment-là pour la première fois : Arthur Seldom, un grand professeur de mathématique et de logique et Martin, un étudiant qui vient d'arriver dans l'université et qui rêve d'étudier avec Seldom. Rapidement d'autres meurtres ont lieu, tous annoncés par des symboles bien singuliers. Martin et le professeur s'associent pour retrouver les pièces du puzzle. Rien ne sera comme il paraît. L'identité du meurtrier sera une réelle surprise et son motif encore plus.

  • Crimes à Oxford : mathématiques + mystère = ennui ?

    Crimes à oxford, le film

    L’atypique réalisateur espagnol, Alex de la Iglesia, s’est fait connaître par plusieurs comédies féroces à l’humour très noir dont le réjouissant et hilarant Crime Farpait. Mauvais goût assumé et plume aussi acérée qu’acerbe, le jeune espagnol était attendu au tournant pour son premier film en anglais.

    Pour sa première expérience internationale, il a décidé d’adapter « Crimes à Oxford », un polar cérébral écrit par un mathématicien argentin, Guillermo Martinez. La trame est on ne peut plus classique, un whodunnit à la Agatha Christie dans un Oxford très stylisé : manoirs en vieilles pierres qui suintent le mystère, brouillard persistant, ruelles étroites. Une série de meurtres semblant répondre à une suite logique et mathématique va rapprocher un jeune étudiant américain venu finir sa thèse (Elijah Wood) et un spécialiste désabusé des mathématiques (John Hurt). Comme souvent chez De la Iglesia, ses héros masculins sont assez détestables : imbus d’eux-mêmes, égocentriques, cyniques et misogynes, ils ont tout pour plaire. Ces deux figures négatives, obsédées par le problème auquel ils sont confrontés, sont contrebalancées par la douceur et la bonté du personnage féminin, une infirmière attirée par les hommes brillant et jouée avec brio par la charmante anglo-espagnole Leonora Watling.

    Crimes à oxford, le film
    Malgré la touche personnelle du réalisateur très identifiable dans quelques scènes particulièrement réussies (trois pour être précis : la très courte scène d’introduction se déroulant pendant la 1ere guerre mondiale, l’histoire de l’assistant fou du professeur et celle du barbier londonien), le reste du métrage baigne dans un doux ennui qui plonge le spectateur même le plus indulgent dans une profonde perplexité : pourquoi ce film si alléchant sur le papier est-il aussi vain ? On se fiche profondément de l’enquête et de sa résolution particulièrement capillotractée, qui plus est expliquée dans une scène inévitable pour ce genre de films mais toujours aussi désespérément peu cinématographique. Ajoutez à cela un dialogue verbeux d’une prétention pénible sur l’ordre du monde (chaos ou rationalité ?) et l’utilité des mathématiques (peut-on tout expliquer sous forme d’équations savantes) ainsi que des pseudos-énigmes mathématiques que mon cousin de 6 ans serait capable de résoudre et vous comprendrez la frustration que provoque la vision de ce film.

    Parce que tout n’est pas nul, loin de là. Les acteurs ont l’air d’y croire (sauf peut être Dominique Pinon qui en rajoute des tonnes) et le réalisateur s’amuse comme un petit fou et prouve son talent technique. Ca commence même très bien avec une scène d’introduction sous forme de dispute familiale où la caméra vole au-dessus de la table sans jamais se poser entre les trois protagonistes : la mère et la fille s’affrontent, duel arbitré par le jeune étudiant américain. Ca se poursuit avec un long (mais faux) plan séquence d’une dextérité et d’une maitrise rare. Ce plan permet de retrouver tous les personnages du film en partant de Beth qui joue du violoncelle au conservatoire d’Oxford pour aboutir à la découverte du corps inanimée de sa mère par les deux héros. Sans oublier une mise en perspective particulièrement ironique lors de la scène de fête en l’honneur de Guy Fawkes, l’instigateur de la conspiration des poudres en 1605 : d’abord le message subversif de l’étudiant fou (encore un personnage digne de l’univers de De la Iglesia d’ailleurs) mais surtout le déguisement choisi par John Hurt, Guy Fawkes himself qui renvoie directement à son rôle de tyran dans V for Vendetta, sûrement pas un hasard de la part d’un réalisateur cinéphile.

    Crimes à oxford, le film
    Vous êtes amateur de Cluedo (Le colonel Moutarde a-t-il tué dans la salle à manger avec le chandelier ?) ? Vous aimez les réflexions philosophiques de comptoir ? Vous êtes nostalgique d’Agatha Christie ? Les maths vous manquent depuis l’obtention de votre bac série C en 1983 ? Et puis, quoique joue Elijah Wood, vous êtes fan parce qu’il restera toujours Frodon, le seul et unique ? Alors vous apprécierez surement Crimes à Oxford.

    Pour les autres, pardonnez cet écart à Alex de la Iglesia, attendez tranquillement son prochain film et en attendant plongez vous plutôt dans une grille difficile de Sudoku ou entamez une petite partie de l’entrainement cérébral du professeur Kawashima. Pour faire fonctionnez ses méninges, c’est l’idéal parait-il !

     

    Emmanuel Pujol

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Elijah WoodMartin
    John HurtArthur Seldom
    Burn GormanPodorov
    Dominique PinonFranck
    Jim Carterl'inspecteur Petersen
    Alan DavidMonsieur Higgins
    Tim Wallersl'avocat de la Défense
    James Weber Brownle docteur
    Ian EastHoward Green
    Alex CoxKalman
    Tom FredericLudwig Wittgenstein
    Danny SapaniScott
    Martin Nigel Daveyle professeur Wilkes
    Roque BanosLe conducteur
  • Duane HenryPC Spencer
    John WarkPoliceman 2
    Michael MearsMathematician 2
    James HowardNewscaster
    Bruce JamiesonSoldier 1
  • LISTE TECHNIQUE
    Alex de la Iglesia
    Julie CoxBeth
    Leonor WatlingLorna
    Anna MasseyMadame Eagleton
    Charlotte AspreyMadame Green
    Sarah CrowdenShop Assistant
    Vérane Frédiani
    Franck Ribière
    Mariela Besuievsky
    Ivaro Augustin
    Kevin Loader
    Vérane Frédiani
    Alex de la Iglesia
    Jorge Guerricaechevarria
  • Guillermo Martinez
    Barrie McCulloch
    Jonny Benson
    Alejandro Lazaro
    Camilla-Valentine Isola
    Gaby Kester
    Kiko de la Rica
    Cristina Casali
    Danny Hambrook
    Paco Delgado
    Jan Sewell
    Peter Hawkins
    Bernard Newton
    Anthony Parker
    Maria Chryssikos
  • Marshall Aver
    Félix Bergés
    Rafa Solorzano
    Neal Champion
    Robert Schlockoff
    Valérie Chabrier
    Alejandro Lazaro

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Crimes à Oxford »


  •  le 10 Avril 2008 par

    Alex de la Iglesia s’est attaqué à un genre de film totalement différent de ses autres films car on connaît le réalisateur par ses deux comédies bourrées d’humour noir, c'est-à-dire mes chers voisins et le crime farpait qui n’ont d’ailleurs jamais rencontrés le succès qu’ils méritaient. Avec Crimes à Oxford, le réalisateur espagnol marque une vrai cassure avec ses films précédents, ici il n’y pas l’ombre d’une graine d’humour noir, ni de situations burlesques. La réalisation est trop peu originale et l’ambiance sombre peu rappeler quelques romans d’Agatha Christie mais à aucun moment le film parvient à effrayer ou à faire frissonner, cela est sans doute dû aux trop nombreuses références aux mathématiques et aux explications bavardes des énigmes. Le face à face entre John Hurt et Elijah Wood est assez savoureux, entre un professeur sage, sarcastique et sûr de soi et un jeune étudiant désirant montrer ses capacités avec fougue et naïveté , le seul bémol de ce bras de fer reste dans la description de ses deux personnages. Les personnages féminins sont relégués au second plan mais permette au film d’avancer avec une tension de plus en plus forte. Ce film « cluedo » demeure décevant et peu original, il s’agit sans doute du premier film raté par Alex de la Iglesia.

Les discussions sur le forum a propos de Crimes à Oxford



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Crimes à Oxford


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2022 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .