Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Collatéral

Note : 4.3/5.0 - 3 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Collateral

Un film de Michael Mann avec Tom Cruise , Jamie Foxx , Bruce McGill , Peter Berg , Emilio Rivera

Genre : thriller - Durée : 2h00 - Année de production : 2004

Date de sortie cinéma : 29 Septembre 2004

Distributeur :

Ce film est à l'affiche de 1 cinémas

Michael Mann
Michael Mann
Tom Cruise
Tom Cruise
Jamie Foxx
Bruce McGill
Proposer un fond d'écran »

Collatéral, le film

  • Collatéral

    Synopsis

    Max, taxi de nuit à Los Angeles, est pris en otage par un tueur à gages chargé d'éliminer 5 personnes durant la nuit. Leur route va croiser celles d'une procureur, d'agents des stups et du FBI. Leurs destins se joueront cette nuit au terme de ce périple mortel, et certains ne verront plus jamais l'aube se lever sur la Cité des Anges...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Tom CruiseVincent
    Jamie FoxxMax
    Bruce McGillPedrosa
    Peter BergRichard Weidner
    Emilio RiveraPaco
    Barry Shabaka HenleyDaniel
    Richard T. Jonesle policier 1
    Jason StathamLe type à l'aéroport
    Mark RuffaloFanning
    Javier BardemFelix
    Angelo TiffeSylvester Clarke
    Daniel Lujan
    Steven KozlowskiWhite Guy
    Roger StoneburnerWhite Guy
  • Rodney SandbergWhite Guy
    George PetrinaWhite Guy
  • LISTE TECHNIQUE
    Michael Mann
    Jada Pinkett Smith (Jada Pinkett)Annie
    Irma P. HallIda
    Klea ScottFed #1
    Marianne M. ArreagaPolice Helicopter Co-Pilot
    Corinne ChooeyWaitress
    JoNell KennedyWaitress
    Bryan H. Carroll
    Julia Richardson
    Frank Darabont
    Rob Fried
    Chuck Russell
    Peter Giuliano
    Michael Waxman
  • Stuart Beattie
    Michael Mann
    Frank Darabont
    Dion Beebe
    Paul Cameron
    David Wasco
    Jim Miller
    Paul Rubell
    Jeffrey Kurland
    James Newton Howard

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Collatéral »


  •  le 05 Novembre 2008 par

    Une aventure hors du commun va arriver au simple petit chauffeur de taxis Max. Ce petit être fait partie de la population qui rêve sa vie au lieu de vivre ses rêves, et c'est grâce à une photo qu'il s'évade et respire ses vacances. Cependant, il n'embête personne et c'est comme ça qu'il suit son petit bonhomme de chemin, jusqu'au jour où un tueur à gage rentre dans son taxis, et alors là, sa vie bascule... C'est Michael Mann à la réalisation qui prend le paris fou de faire de cette histoire un film. De bons acteurs pour améliorer le pourcentage de réussite, avec pour rôle du tueur le mystérieux Tom Cruise, et comme chauffeur de taxis paumé nous avons Jamie Foxx. Un bon casting accompagné d'un bon scénario, c'est l'idéal ! Mais qu'advient-il de la réalisation ? Eh bien à vrai dire, Monsieur Mann s'en sort plutôt bien avec ce film "Collatéral". Chacun des éléments collent entre eux du début à la fin et on termine en beauté par un élément perturbateur plutôt bien engagé pour notre chauffeur. La fin quand à elle, est bien entendu, totalement prévisible, comme dans les contes de fées : "...et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants...", mais bon, on peut désormais dire que l'on y est habitué à ce genre de fin. C'est dommage, car cela enlève bien entendu le suspens qui est censé être présent. Malgré tout, l'histoire sait se faire respecter par des péripéties plus mouvementées les unes que les autres, et l'on finit même par se demander quand est-ce que notre Tom Cruise va cesser d'exterminer tout ces pauvres gens. D'autre part, le duo Cruise-Foxx est plutôt sympa à regarder donc c'est une réussite supplémentaire de ce niveau. Nous avons donc un bilan assez positif pour ma part, avec 2h de plaisir à passer devant sa télévision en dévorant une pizza. Alors à vos télécommandes !

  •  le 10 Décembre 2007 par

    C'est beau une ville la nuit... De cet aphorisme que ne renierait pas (et pour cause) Richard Boringer, Michael Mann a tiré un film singulier, polar à la fois hyper respectueux de sa propre charte scénaristique et graphique et totalement marginal par son véritable thème : une radiographie nocturne de Los Angeles.

    L.A, donc, ville colossale, ce que se charge de rappeler un des protagonistes : 5ème économie mondiale à elle seule, 17 millions d'habitants, le drap épais de l'anonymat pour tous. Max, chauffeur de taxi terne mais efficace, s'y fond comme un élément du décor. Qui remarquerait son absence ? Pas de femme, pas de gosse, juste une mère à l'hosto. Ce soir, son passager, c'est Vincent : costard gris, cheveux gris, caractère sans aspérité. Profession ? Tueur, méthodique : deux balles dans le plexus, la troisième dans la tête. Il a besoin d'un chauffeur pour la soirée, alors il loue Max, puis le séquestre. Compte-t-il s'en débarasser à la fin de la nuit ? Sans doute mais le factotum ne compte pas se laisser faire...

    Alors on les suit dans la nuit angélique. Dans ses teintes bleues habituelles, Mann tisse un écheveau urbain, entrelacs d'autoroutes, de buildings interminables, de rues qui se vident aux heures les plus sombres. Plans sublimes : des loups traversent la route en plein centre-ville, un homme traque sa proie dans l'obscurité d'un open space dont il a coupé les plombs... Mais une obscurité traversée par les innombrables lumières des immeubles de bureau avoisinant. On peut même pensé le film monté à partir de ces séquences, le scénario construit autour de ces flashs : loin, très loin des subtilités d'un «Heat» ou d'un «Revelations», «Collateral» est une expérience purement organique, faiblement écrite mais brillamment composée. Le traitement des musiques est plus affirmé qu'à l'habitude, et s'inscrit dans le cadre même de l'histoire : une chanson qui passe sur l'autoradio, un «band» qui joue dans un club de jazz... On pense parfois à «La soif du mal» d'Orson Welles pour ses partis pris, ou dans un registre moins glorieux à «Phone Game» de Schumacher pour sa gestion de l'espace confiné. Le cadrage et l'usage de focales proches du documentaire méritent les éloges.

    Dommage, dès lors, que les chemins de l'intrigue principale soient si balisés, si prévisibles. Dommage aussi que Tom Cruise manque autant de subtilité dans ses scènes dialoguées, sa présence physique le rendant incontournable dans ses scènes de «chasse» : n'est pas Pacino ou de Niro qui veut. Jamie Foxx s'en rapprochera peut-être un jour, lui. Il y a dans son jeu une finesse, une luminosité dans le banal qui permet de rester accroché d'un bout à l'autre de cette balade à travers la cité des anges. Des anges écorchés et qui s'échineraient à voler de travers. Beau travail.

  •  le 26 Septembre 2007 par

    «Collateral» est filmé comme un voyage bien singulier. Il se déroule essentiellement dans le huis-clos d’un taxi, lieu de la rencontre entre Max, le chauffeur et Vincent, un tueur à gages venu à Los Angeles pour honorer un contrat. L’originalité du récit tient en ce que le véhicule est réquisitionné par ce client bien mystérieux pour qu’il le conduise aux quatre coins de la ville afin qu’il élimine ses cibles. On visite alors la Cité des Anges, de communauté en communauté. Le film est imprégné d’une lumière et de sonorités qui lui donnent une ambiance unique et parfois presque irréelle. Mais «Collateral» est avant tout un engrenage riche en suspense conclu par un final haletant. Le casting lui donne un petit plus original avec Tom Cruise, beau gosse hollywoodien par excellence, reconverti en bad guy grisonnant et as de la gâchette. Face à lui, le désormais incontournable Jamie Fox joue le rôle du taxi driver fasciné par l’homme assis sur la banquette arrière et pris malgré lui dans une histoire hallucinante. L’alchimie entre les deux hommes est presque fusionnelle et réserve des situations d’une grande intensité émotionnelle doublée d’une réflexion sur la vie et la société.

Les discussions sur le forum a propos de Collatéral



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Collatéral


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .