Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Coeurs

Note : 3/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Coeurs

Un film de Alain Resnais avec Lambert Wilson , André Dussollier , Pierre Arditi , Roger Mollien , Michel Vuillermoz

Genre : drame - Durée : 2h00 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 22 Novembre 2006

Distributeur :

Alain Resnais
Lambert Wilson
Lambert Wilson
André Dussollier
André Dussollier
Pierre Arditi
Pierre Arditi
Proposer un fond d'écran »

Coeurs, le film

  • Coeurs

    Synopsis

    Dan, un ancien militaire, se réfugie dans l'alcool pour échapper à toute vie sociale. Sa fiancée Nicole, s'obstine malgré tout, à croire en leur couple. Gaëlle cherche l'amour mais toutes ses tentatives restent vaines...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Lambert WilsonDan
    André DussollierThierry
    Pierre ArditiLionel
    Roger Mollienle soldat poète ('Ces chansons qui ont changé ma vie')
    Michel Vuillermozl'architecte ('Ces chansons qui ont changé ma vie')
    Claude RichArthur
  • LISTE TECHNIQUE
    Alain Resnais
    Sabine AzémaCharlotte
    Laura MoranteNicole
    Isabelle CarréGaëlle
    Françoise Gillardla speakerine ('Ces chansons qui ont changé ma vie')
    Anne Kesslerla présentatrice ('Ces chansons qui ont changé ma vie')
    Florence Mullerla critique d'art ('Ces chansons qui ont changé ma vie')
    Julie Salvador
    Valerio De Paolis
    Jean-Michel Ribes
    Jean-Michel Ribes
    Alan Ayckbourn
    Hervé Duhamel
    Jackie Budin
  • Christophe Jeauffroy
    Eric Gautier
    Gérard Lamps
    Jacques Saulnier
    Hervé De Luze
    Jean-Marie Blondel
    Thomas Desjonqueres
    Dominique Segall
    François Roelants
    Grégory Malheiro
    Mark Snow

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Coeurs »


  •  le 03 Janvier 2007 par

    Cinéaste estampillé Nouvelle Vague à l'époque où cela voulait dire quelque chose, Alain Resnais est devenu depuis un vieux monsieur poli et appliqué dont les films sonnent comme autant de petits frissons de nostalgie. Toujours ancrés dans le passé, vieillots par leur sujet ou leur traitement, les derniers longs métrages de monsieur Resnais ont tous tendance à sentir le renfermé, qu'ils soient bons ou moins bons. Coeurs n'échappe pas à la règle : troisième film choral de suite pour le réalisateur d'»On connaît la chanson» et «Pas sur la bouche», toujours le même casting à quelques variations près, et toujours cette peur du temps qui passe. Les personnages de «Coeurs» sont justement des Coeurs solitaires, qui ne se croisent pas tous et n'échangent de l'amour qu'à de rares reprises. La mort (d'une mère, d'une femme) rode, l'absence est écrasante, et les heures qui défilent semblent ne rien arranger. À cet égard, «Coeurs» sonne presque comme le testament prématuré d'Alain Resnais, comme s'il se confiait juste avant de mourir. Mais «Coeurs» est également un film très bizarre manquant gravement d'unité et de cohésion : on a souvent l'impression de regarder un montage de plusieurs moyens métrages maladroitement imbriqués. D'autant qu'on sent peser là aussi l'âge avancé de Resnais : si la mise en scène feutrée mais un peu trop floue est plutôt acceptable, on peut légitimement être horripilé par un montage unidimensionnel et purement décoratif. En lieu et place des traditionnels fondus au noir ou des simples cuts, Resnais nous offre d'un bout à l'autre des «fondus enneigés», comme si on vaporisait un peu de neige artificielle sur la pellicule et qu'elle s'effaçait alors pour laisser place à la scène suivante. Moche et sans justification aucune. Côté acteurs, difficile d'être surpris : la bande à Resnais est toujours la même, tout le monde s'applique, mais il n'y a pas vraiment d'étincelle. Bizarrement, les comédiens les plus agaçants en règle générale (Arditi, Azéma) sont sans doute ceux qui s'en sortent le mieux. Il faut dire que Sabine a hérité d'un personnage assez incroyable, le moins crédible de tous mais le plus intéressant et surprenant. En revanche, Dussollier sombre dans le marécage d'un personnage ni fait ni à faire, qui se trouve au centre de scènes de farce indignes du plus mauvais théâtre de boulevard (le quiproquo de la VHS est d'un insondable ennui). Comme pour les derniers films d'Alain Resnais, on a du mal à donner un avis tranché sur «Coeurs», un film parfois attachant mais avec un bon demi-siècle de retard. Comme si Resnais tentait de faire au 21ème siècle tous les films «normaux» qu'il n'a pas faits dans les années 60.

Les discussions sur le forum a propos de Coeurs



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Coeurs


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .