Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Citizen Kane

Note : 5/5.0 - 3 avis

Titre VO : Citizen Kane

Un film de Orson Welles avec Joseph Cotten , Orson Welles , Everett Sloane , William Alland , Alan Ladd

Genre : comédie dramatique - Durée : 1h59 - Année de production : 1941

Date de sortie cinéma : 20 Mars 2002

Orson Welles
Joseph Cotten
Everett Sloane
William Alland
Alan Ladd
Ray Collins

Papiers peints et tableaux Star Wars

Proposer un fond d'écran »

Citizen Kane, le film

  • Citizen Kane

    Synopsis

    A sa mort, le milliardaire Charles Foster Kane prononce le mot Rosebud. Un reporter, Thomson, est chargé d'enquêter auprès de la famille de Kane afin de découvrir le sens de ce mot. Thomson va tout apprendre de la vie de Kane, son enfance, comment il est devenu riche, ses mariages, sa carrière politique et ce que veut dire Rosebud.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Joseph CottenJedediah Leland
    Orson WellesCharles Foster Kane
    Everett SloaneM. Bernstein
    William Allandle journaliste
    Alan Laddle reporter à la pipe
    Ray CollinsJames W. Gettys
    Herman J. Mankiewiczun journaliste
    George CoulourisWalter Parks Thatcher
    Paul StewartRaymond
    Harry ShannonLe père de Kane
    Fortunio BonanovaSignor Matiste
    Erskine SanfordHerbert Carter
    Gus SchillingLe serveur
    Buddy SwanKane (à 8 ans)
  • Philip Van ZandtM. Rawlston
    Sonny BuppKane III
  • LISTE TECHNIQUE
    Orson Welles
    Dorothy ComingoreSusan Kane
    Agnes MooreheadMary Kane
    Ruth WarrickEmily Monroe Norton Kane
    Georgia BackusBertha Anderson
    Herman J. Mankiewicz
    Orson Welles
    Gregg Toland
    Van Nest Polglase
    Robert Wise
    Bernard Herrmann

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Citizen Kane »


  •  le 10 Juillet 2007 par

    Il y a ce long travelling, qui ne connaît ni grille ni muraille, une première pour l'époque... Il y a ce chuchotement, puis cette boule à neige qui tombe au sol... Il y a ce plan en contre-plongée qui traverse le plafond du bar et s'attarde sur une femme qui boit trop, qui vieillit trop vite... Il y a ces petits déjeuners qui se nécrosent, cette critique qui met fin à une longue amitié, ces intrigues politiques qui se règlent au détour d'une cage d'escalier, cette femme que l'on force à chanter, parce que c'est elle, parce que c'est lui. Lui, c'est Charles Foster Kane. Une attaque à peine voilée du milliardaire et tycoon des médias Randolph Hearst. «Citizen Kane» nous raconte l'immense solitude d'un homme de pouvoir qui n'aura de cesse de convoiter ce qu'il n'a pas, de rejeter ce qu'il a. Pourquoi ? «Rosebud»... Un film comme une énigme, une réalisation comme un coup de tonnerre : fondus splendides, focales exceptionnelles (la scène des miroirs est la parfaite illustration de ce que la technique peut apporter à l'émotion), narration brillante, storyboard encore inégalé. On a envie de hurler à la face des grands studios américains qu'ils n'ont jamais compris cette vision totale du cinéma. Ce fut le seul director's cut d'Orson Welles à Hollywood, le seul film à budget conséquent qu'il put mener à terme. Son seul rêve valide, quand tant de ses songes merveilleux étaient autant de songes boiteux (tournages interminables, budget zéro, montages-bricolages... Mais résultats magistraux). Aujourd'hui encore, regarder «Citizen Kane», c'est voyager en première classe dans le plus beau train qui ait jamais circulé sur de la pellicule. Un travail d'orfèvre, dont chaque plan, chaque ligne de dialogue, chaque effetde lumière, chaque partition contribue à perpétuer l'éclat. Maestro Welles !

  •  le 30 Avril 2007 par

    Un des plus grand film de l'histoire du Cinema. Un chef d'oeuvre. Certains sont même aller jusqu'à dire que «Citizen Kane» est le meilleur film de tout les temps. Effectivement, pour un premier film, Orson Welles a réussi un coup de maître en réalisant un film clé dans l'histoire du Cinéma. Il a su révolutionner les techniques narratives du septième art: le jeu des lumières, des plongées et des contre plongées est remarquable. Le scénario est génial avec une conclusion tout simplement bouleversante ( voire la magnifique dernière scène avec la superbe musique de Bernard Herrman ). Le casting présente lui aussi ses perles avec Orson Welles, qui se révèle être un acteur de talent et Joseph Cotten qui deviendra un acteur fétiche de Welles. On peut déplorer la présence de mauvais acteurs bourrés de clichés mais Welles n'avait pas le luxe, à l'époque, de pouvoir choisir ses acteurs. «Citizen Kane» reste pour moi un des films majeur de Welles. Surement le plus marquant même si certains autres de ses films ne manquent pas de choquer: voire «Le Procès», qui est une oeuvre, pour le moins éprouvante.

  •  le 02 Février 2007 par

    S'il ne fallait garder qu'un film pour représenter ce qu'est le cinéma, n'importe quel cinéphile choisirait objectivement le premier film d'Orson Welles. Aujourd'hui, l'oeuvre peut ne pas impressionner les jeunes, mais historiquement, elle accumule les innovations tant techniques que narratives, et Dieu sait tout ce que le cinéma actuel doit à Citizen Kane : travellings de fou, fondus iconoclastes, plans inédits (l'importance des plafonds, d'où multitude de contre-plongées), construction analeptique (qui a fortement influencé celle d'Un long dimanche de fiançailles). Enfin, Welles invente le twist final dans ce plan magnifique qui survole l'ensemble du patrimoine de Kane, pour finir sur le fameux rosebud, la luge de son enfance, comme un symbole de ce qu'on lui a volé. Un film de légende classé régulièrement comme le meilleur film de tous les temps. C'est pas volé.

Les discussions sur le forum a propos de Citizen Kane



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Citizen Kane


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .