Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Bienvenue à Cadavres-Les-Bains

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Der Knochenmann

Un film de Wolfgang Murnberger avec Josef Bierbichler , Josef Hader , Simon Schwarz , Ivan Shvedoff , Christoph Luser

Genre : policier - Durée : 1h57 - Année de production : 2009

Date de sortie cinéma : 02 Septembre 2009

Distributeur :

Wolfgang Murnberger
Josef Bierbichler
Josef Hader
Simon Schwarz
Proposer un fond d'écran »

Bienvenue à Cadavres-Les-Bains, le film

  • Bienvenue à Cadavres-Les-Bains

    Synopsis

    Vienne, de nos jours. Berti, concessionnaire sans états d'âme, emploie Brenner pour retrouver les imprudents propriétaires de voitures impayées. Cette fois, il s'agit de retrouver un certain Horvath et une New Beetle jaune. L'enquête mène Brenner à la campagne, au restaurant de Löschenkohl, réputé pour son poulet frit à la Viennoise. Brenner ne se contente pas de rechercher Horvath, il est également chargé par le fils du patron d'enquêter sur le maitre des lieux. Mais le Löschenkohl est truffé de pièges, et pas seulement pour les volatiles...

  • Bienvenue à Cadavre-Les-Bains, mauvais titre pour excellent film noir…

    Ce polar autrichien est une rencontre improbable entre Delicatessen et Fargo dans une atmosphère que n’aurait pas renié un bon Derrick (attention, cette référence n’est pour une fois pas péjorative).

    Contrairement à la communication choisie par MK2 – affiche et bande-annonce - qui essaie de vendre au spectateur une banale comédie policière loufoque,  ce Cadavre-Les-Bains (titre qui joue aussi la carte de l’humour potache et qui frise l’absurde incompréhensible si ce n’était une référence furtive dans le film) est en réalité tout autre: un vrai bon polar original à l’atmosphère glaçante (la campagne autrichienne en hiver, c’est bleu, blanc, triste, limite glauque), aux intrigues multiples et aux personnages masculins peu sympathiques et pourtant attachants : Brenner, le détective privé désabusé et mélancolique qui n’est pas sans rappeler le personnage français du Poulpe; le criminel embarqué malgré lui dans un cycle infernal ; un fils violent et ingrat ; un responsable d’une société de recouvrement sans scrupules et macho et des macs russes très limités…

    Intitulé Le Broyeur en v.o. - on se prend à rêver d’un titre français plus original et moins laid  que celui choisi : « Y a comme un os », « Poulet aux os…mornes », voire « Symphonie pour un boucher », n’hésitez pas à en proposer d’autres en commentaires ! -, le film emmène le spectateur vers une contrée « exotique » rarement évoquée au cinéma. Dans une auberge-restaurant, perdue au milieu de nulle part, située sous un pont autoroutier et spécialisée dans le poulet, Brenner, l’ex-poulet qui ne l’aime pas (le poulet !), va se retrouver mêlé malgré lui à un huis-clos familial pesant, à des meurtres étranges, à un réseau de prostitution ukrainienne, assister à un bal masqué sanglant et accessoirement tomber amoureux… Tout ça dans un polar où le personnage principal n’est censé au départ que récupérer la voiture neuve d’un mauvais payeur ? Oui, tout ça car Cadavre-Les-Bains est aussi une satire sociale, une comédie barrée et, en un certain sens, une comédie romantique.

    Le réalisateur Wolfgang Murnberger, déjà responsable des deux premières adaptations (Vienne La Mort, inédit en France et Silentium!, récompensé en 2006 par le Grand Prix du festival du film de Cognac) des romans à succès de Wolf Haas, propose pour ce 3eme épisode un film dense aux cadrages plus recherchés qu’il n’y parait, avec des idées de mise en scène très malines – il fait notamment ressentir de façon très prégnante et physique les insomnies migraineuses du héros – et une liberté de ton réjouissante et salutaire. La fine fleur du cinéma allemand et autrichien l’accompagne, de Josef Hader en Brenner à Josef Bierbichler – un des meilleurs comédiens allemands de ces 30 dernières années- en aubergiste débonnaire sans oublier Birgit Minichmayr, jeune espoir du cinéma germanique au nom parfaitement imprononçable !

    Ce Mister Freez acidulé et tranchant de la rentrée est une excellente surprise, un film bien barré, loufoque, parfois gore, souvent drôle et jamais complaisant. Il serait vraiment dommage de passer à côté de ce Cadavre exquis…

    Emmanuel Pujol

    En + : A retrouver très rapidement sur le blog de www.fan-de-cinema.com, une interview exclusive de Josef Hader, réalisée lors du passage de l’acteur à Paris !

     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Josef BierbichlerLöschenkohl
    Josef HaderBrenner
    Simon SchwarzBerti
    Ivan ShvedoffIgor
    Christoph LuserPauli
    Stipe ErcegIvgeniew
    Helmut VinacciaKurt
    Georg GogitschFreier
    Michael PascherJunger Polizist
    Gerhard LiebmannPirat
    Christian PogatsSänger / Play Boys
    Petr MeisselSlowakischer Polizist
    Oliver SternPolizeikommandant
  • LISTE TECHNIQUE
    Wolfgang Murnberger
    Birgit MinichmayrGitti
    Pia HierzeggerAlexandra
    Martina ZinnerIsabelle, Bertis Freundin
    Dorka GryllusValeria
    Ana StefanovicProstituierte
    Kathrin ResetaritsKellnerin
    Gerti DrasslJunge Frau mit Kind
    Edita MalovcicAnna
    Wolf Haas
    Wolf Haas
    Josef Hader
    Wolfgang Murnberger
    Peter von Haller
  • Evi Romen
    Martina List
    Peter von Haller
    Alexandra Maringer
    Monica Donati
    Anne-Charlotte Gilard
    Sofa Surfers

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film Bienvenue à Cadavres-Les-Bains


Soyez le premier à proposer un avis sur « Bienvenue à Cadavres-Les-Bains »


Les discussions sur le forum a propos de Bienvenue à Cadavres-Les-Bains



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Bienvenue à Cadavres-Les-Bains


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .