Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Basic instinct 2

Note : 1.8/5.0 - 5 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Basic Instinct 2 : Risk Addiction

Un film de Michael Caton-Jones avec Stan Collymore , David Morrissey , David Thewlis , Neil Maskell , Terence Harvey

Genre : thriller - Durée : 1h50 - Année de production : 2006

Date de sortie cinéma : 29 Mars 2006

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Michael Caton-Jones
Stan Collymore
David Morrissey
David Thewlis
Proposer un fond d'écran »

Basic instinct 2, le film

  • Basic instinct 2

    Synopsis

    Catherine Tramell quitte San Francisco pour Londres, où elle compte reprendre son activité d'écrivain. Accusée du meurtre de son nouveau fiancé, elle doit être évaluée par le psychiatre Andrew Glass. Une relation va naître entre les deux protagonistes qui va révéler certains mystères sur leurs passés respectifs.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Stan CollymoreKevin Franks
    David MorrisseyAndrew Glass
    David ThewlisRoy Washburn
    Neil MaskellLe détective Ferguson
    Terence HarveyHenry Rose
    Hugh DancyAdam Tower
    Mark Sangster1er reporter tribunal
    Tim Berrington2e reporter tribunal
    Heathcote WilliamsJakob Gerst
    Robert DearleDriver
    Keith HowBuilder
    Sid KarneBigman
    João Costa MenezesSoho Cool
    Shane NolanPsycho Analyst
  • Peter RnicDrug Dealer
  • LISTE TECHNIQUE
    Michael Caton-Jones
    Sharon StoneCatherine Tramell
    Charlotte RamplingMilena Gardosh
    Jan ChappellL'avocat
    Ellen ThomasLe procureur
    Indira VarmaDenise Glass
    Flora MontgomeryMichelle Broadwin
    Mark Albela
    Aslan Nadery
    Denise O'Dell
    Volker Schauz
    Leora Barish
    Henry Bean
    Joe Eszterhas
  • John Scott (II)
    Gyula Pados
    Norman Garwood
    Sophie Saleyron
    John Murphy

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Basic instinct 2 »


  •  le 06 Juin 2007 par

    Basic instinct 2 est un pur chef-d'oeuvre. Au pays des nanars, il atteint la quasi perfection. Fait pour montrer au monde entier la nouvelle poitrine de Sharon Stone, le film ressemble, comme s'il y avait une quelconque volonté d'accorder fond et forme, à la dite poitrine : en toc. Oui, comme les deux morceaux de silicone, Basic instinct 2 est sans vie, pas excitant, et terriblement vulgaire. La Stone, complètement stone, nous jette aux oreilles des monticules de vulgarité - sans dire un gros mot, c'est dire la performance - là où elle la jouait perverse et, faut bien le dire, bandante dans l'opus de Paul Verhoeven. Grâce à un look improbable, elle parvient à nous faire préférer une promenade au Bois de Boulogne. Pour vous mesdames, les producteurs ont choisi une tanche, vous savez, les yeux sans expression et ouvrant parfois la bouche pour le plus grand intérêt de tous : David Morrissey, un nom qui restera dans les annales de l'actor studio... Michael Caton-Jones, quant à lui, s'évertue à recréer la mise en scène du Hollandais violent mais uniquement du côté de la technique. Pour l'intelligence, merci d'être venu, repassez une autre fois. A si, peut-être peut-on reconnaître un réel effort sur la photographie qui s'efforce de donner un style glacial à l'ensemble, dans la veine d'American Psycho. Mais encore une fois, rien d'original. Enfin, le scénario aligne les temps faibles avec une telle régularité qu'on croirait que c'est fait exprès. Quant au twist final, il dépasse tout en ridicule, puisque si narrativement on peut admettre cette absurdité, dans la logique de mise en scène (?!?), rien ne va dans le sens de cette fin. En tous cas, s'il fallait une preuve que Sharon Stone n'est plus une actrice, la voici. Qu'elle se consacre entièrement à la lutte contre le sida, elle le fait très bien. Sa (son?) plastique ne nous manquera pas.

  •  le 08 Avril 2007 par

    Parallèlement à Shooting dogs, un autre film de Michael Caton-Jones sort en salles. Distribution et promotion beaucoup moins discrètes. Et qualité inversement proportionnelle au battage médiatique. Que reste-t-il de Basic instinct, thriller à hautes doses érotiques, sommet de polar pervers, excitant comme pas deux et parfaitement dibolique? Réponse : pas grand chose. Vraiment pas grand chose. Il y a certes Sharon Stone, mais ce n'est plus la même poitrine. Il y a cette musique languide, qui rendait l'ambiance du film encore plus humide. A part ça, rien. Remplacez Michael Douglas, sex-addict dans la vraie vie et donc complètement crédible, par David Morrissey, inconnu total, intense comme une salade d'endives et sexy comme une feuille de laitue. Ne reprenez pas Joe Eszterhas au scénario : préférez engager le stagiaire photocopieuse, qui apposera du Tipp-Ex en quelques endroits stratégiques et remplacera subtilement quelques éléments-clés par d'autres (exit le porte-clés Simpson, bonjour le briquet phone booth ; bye-bye l'écharpe de soie pour menotter les amants, bonjour la ceinture autour du cou pour les étrangler). Zappez les scènes érotiques, qui faisaient le sel (et la sève) du premier volet, remplacez par des extraits d'un téléfilm M6 du dimanche soir. Saupoudrez de psychologie de bazar, donnez à Sharon son plus beau regard de biatch, et vous obtiendrez un bon gros navet sans saveur et sans odeur : ni celle de la semence, ni celle du sang. Tout juste celle du pognon. On ne retrouve ici ni la mise en scène brillantissime de Paul Verhoeven, génie pervers et précis, ni l'intensité du duel Stone/Douglas, dont l'intérêt résidait dans le fait qu'il était relativement équitable et instable. Ici, Morrissey (rien à voir avec le chanteur) se fait mener par le bout de la cravate par une Sharon Stone parfaitement consciente que le rôle de catherine Tramell est le seul à pouvoir la sortir de sa léthargie médiatique. bref, tout ceci sent l'opération commerciale à plein nez. Basic instinct 2 est un film mou, vide ennuyeux... et même pas bandant.

  •  le 17 Septembre 2006 par

    on reprend le numero 1 et c'est la meme chose. Heureusement qu'il y a toujours sharon stone!

  •  le 15 Septembre 2006 par

    C'est vraiment pas terrible, on est juste captivé par la beauté et le sex-appeal de Sharon Stone.

  •  le 25 Juin 2006 par

    Une suite vraiment décevante. Sharon Stone est le seul interêt du film. Les autres acteurs sont vraiment decevants, l'histoire aussi.

Les discussions sur le forum a propos de Basic instinct 2



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Basic instinct 2


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .