Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Bande de sauvages

Note : 2.5/5.0 - 2 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Wild Hogs

Un film Américain  de Walt Becker avec John Travolta , Martin Lawrence , Tim Allen , Ray Liotta , William H. Macy

Genre : comédie - Durée : 1h40 - Année de production : 2007

Date de sortie cinéma : 13 Juin 2007

Distributeur :

Walt Becker
John Travolta
John Travolta
Martin Lawrence
Tim Allen
Proposer un fond d'écran »

Bande de sauvages, le film

  • Bande de sauvages

    Synopsis

    Quatre pères de famille, bien installés et amateurs de grosses cylindrées, caressent le doux rêve de sillonner les Etats Unis façon Hells Angels.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    John TravoltaWoody
    Martin LawrenceBobby
    Tim AllenDoug
    Ray LiottaJack
    William H. MacyDudley
    Tichina Arnold
    Jill HennessyKelly
    Shane BaumelToby
    Arnold ChonTiny biker
    Coco d'EsteBeachgal
    Kevin DurandRed
    Cynthia FrostMrs. Putnam
    M.C. GaineyMurdock
    Michael HitchcockSteve
  • Dominic JanesBilly Madsen
    Patrick O'NealFamily Dad
    Drew SidoraHaley Davis
    Jason SklarEarl
    Randy SklarBuck
    Stephen TobolowskyCharley
    Marisa TomeiMaggie
  • LISTE TECHNIQUE
    Walt BeckerRéalisateur
    Brian RobbinsProducteur
    Michael TollinProducteur
    Brad CopelandScénariste
    Robbie GreenbergDirecteur de la photographie
    Gregory Van HornDirecteur de la photographie
    Teddy CastellucciCompositeur
    Ryan Folseymonteur
    Christopher Greenburymonteur
    Susan BenjaminChef décoratrice
    Lisa JensenCostumière
    Penny RoseCostumière
    Hallie D'AmoreMaquilleuse
    Julie KristyMaquilleuse
  • Anne McCarthyDirectrice du casting
    Jay ScullyDirectrice du casting

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Bande de sauvages »


  •  le 06 Juillet 2007 par

    Il n’y a rien d’original dans Bande de sauvages. C’est le film comique américain par excellence. Le casting est alléchant pourtant puisque la bande de quinquagénaires est composée de John Travolta, Tim Allen, William H. Macy et Martin Lawrence. Cependant, il n’y a rien d’exceptionnel : Tim Allen et John Travolta ont l’air de bien s’amuser et Martin Lawrence joue comme à son habitude. Par contre, on se demande ce que vient faire William H. Macy dans ce rôle à contre-emploi. Il fallait un bouffon de service et c’est lui qui a pris le rôle. Dommage. La vraie révélation du film, c’est Ray Liotta. Complètement à l’opposé de ses rôles habituels, il campe un motard dépassé par les événements. Ses apparitions à l’écran apportent un peu de fantaisie à un film qui en manque cruellement. Quand aux gags, rien de nouveau. Ils sont énormes et dénués de toute subtilité. On ne compte pas les fois où le personnage de William H. Macy se prend le trottoir, une pancarte ou termine dans une botte de foin. Et on laissera de côté les répliques douteuses de Martin Lawrence (à sa fille : « on dirait une pute du Pôle Nord ! »). Pour la fin, c’est un peu plat. On aurait aimé que nos quatre motards trouvent des astuces pour dérouiller la bande de Ray Liotta avec des motos qui explosent, qui sautent dans tous les sens comme dans DOUX, DUR ET DINGUE ou un épisode de L’AGENCE TOUS RISQUES. Au lieu de çà, c’est le père de Ray Liotta, joué par Peter Fonda d’EASY RIDER (vous voyez le rapport ?), qui met fin au pénible « affrontement » en donnant une leçon de morale sur ce que doit être un vrai motard. Bref, rien de jouissif comme final. Bande de sauvages est donc un film qui se suit sans trop de peine mais qui aurait mérité une bonne dose de folie.

  •  le 25 Juin 2007 par

    Ils sont dentiste, déboucheur de chiottes ou programmateur, et commencent à regretter le temps où ils sillonnaient les States à moto. Pour retrouver leur jeunesse et leur liberté, ces quatre types qui n'ont rien de sauvage vont repartir pour une dernière virée, une sorte d'Easy rider version pantalonnade. Bande de sauvages est une comédie franchement grasse et primaire dont le principal mérite est d'assumer son statut. Les gags ne sont ni très neufs, ni très tordants : des tentes qui prennent feu, un policier très gay, une baignade tout nu, un chili ultra épicé... En mettant sa dignité de côté, on peut éventuellement trouver ça divertissant. Le film doit beaucoup à son casting. On n'aurait jamais imaginé voir William H. Macy donner la réplique à Martin Lawrence, tant les deux acteurs sont diamétralament opposés (en talent comme en personnalité). Tim Allen est un peu nul, mais bizarrement cela colle parfaitement à l'esprit du film. Quant à John Travolta, il semble avoir abandonné l'idée de jouer dans de bons films, et poursuit son lent mais inexorable déclin avec un plaisir visible. Bien qu'inégal, ce quatuor donne à Bande de sauvages ses meilleurs moments. Mais, comme souvent, c'est la séquence qui se déroule pendant le générique de fin qui est la plus drôle du film : là, enfin, les auteurs semblent s'être lâchés dans la satire, et c'est vraiment réussi. C'est une caractéristique typique des comédies moyennes : on finit par sentir qu'elles auraient éventuellement pu être bonnes.

Les discussions sur le forum a propos de Bande de sauvages



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Bande de sauvages


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .