Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Australia

Note : 4/5.0 - 1 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Australia

Un film de Baz Luhrmann avec Hugh Jackman , David Wenham , Brandon Walters , Bryan Brown , Jack Thompson

Genre : drame - Durée : 2h35 - Année de production : 2008

Date de sortie cinéma : 24 Décembre 2008

Distributeur :

Ce film est à l'affiche de 1 cinémas

Baz Luhrmann
Baz Luhrmann
Hugh Jackman
Hugh Jackman
David Wenham
David Wenham
Brandon Walters
Proposer un fond d'écran »

Australia, le film

  • Australia

    Synopsis

    Australie du Nord, fin des années 30.
    Lady Sarah Ashley, aristocrate anglaise hautaine et renfermée, arrive au coeur des paysages sauvages de l'Australie et se retrouve à devoir gérer seule un gigantesque domaine. Contrainte pour sauver l'exploitation de partir vendre 2 000 têtes de bétails à des milliers de kilomètres, elle n'a d'autre choix que de faire équipe avec un cow boy local un peu rustre.
    Cette aventure à travers les terres aussi magnifiques qu'inhospitalières du pays transformera à jamais ces deux êtres que tout oppose. Au bout de leur périple, la ville de Darwin doit faire face aux bombardements japonais.

  • Australia, d’une épopée épique à un mélo botoxé

    7 ans, c’est long, très long même… C’est le temps qu’il aura pourtant fallu à Baz Luhrmann, le baroque et exubérant réalisateur australien, pour nous transporter du Moulin Rouge décadent et bohème de la fin du 19eme siècle au bush australien à la veille de la seconde guerre mondiale.

    Le film, lui, ne perd pas une seconde pour nous plonger immédiatement dans une atmosphère digne des grands films de l’âge d’or hollywoodien et annoncer sans ambiguïté l’ambition démesurée de Baz : offrir un spectacle généreux, une romance « bigger than life », un mélodrame pleinement assumé pendant près de 3h. L’ouverture avec carte du monde cartoonée, présentation des enjeux en voix off par un jeune aborigène et rythme effréné digne des meilleurs Howard Hawks met l’eau à la bouche.

    Australia, le film
    Et, dans sa première partie, Australia répond globalement aux attentes : paysages superbes et mis en avant avec un souci maniaque du détail qui confine à la déclaration d’amour pour les terres sauvages australes ; héros stéréotypés mais sympathiques - un « lonesome » cow-boy, une aristocrate coincée, un enfant aborigène tous regroupés à Faraway Downs, sorte d’auberge espagnole d’éclopés et de sans grades perdus au milieu de nulle part ; quête initiatique sous forme de défi impossible - convoyer un troupeau sur des kilomètres et des kilomètres de régions désertiques. Le rythme est enlevé, les bons mots fusent, l’émotion et l’action sont habilement mêlées, rien ne manque. Même pas les plans caricaturaux et excessifs tel ce ralenti interminable sur le torse nu, musclé et mouillé d’Hugh Jackman, réduit à cet instant précis à un simple et pur corps…

    Hugh jackman dans australia
    Mais une fois l’expédition arrivée saine et sauve après moult péripéties (oups pardon, vous ne vous en doutiez pas !) à bon port, le scénario commence sérieusement à patiner et il reste encore plus d’une heure. Le tournant du film est facile à retenir, c’est un non évènement en soi : Hugh Jackman s’est rasé. A partir de là, le scénario sombre dans un pathos mielleux, renforcé par des violons omniprésents. C’est bien simple, Darwin (la ville, pas le scientifique !) bombardé par les Japonais, on se croirait presque dans Pearl Harbour - et ce n’est pas un compliment. Pire, le dernier quart d’heure est interminable tant le film accumule les fausses fins et hésite entre happy end et drame. Sans dévoiler l’issue finale, on est quand même sidéré de voir un réalisateur qui a su à ce point maîtriser son image et son récit jusque là s’embourber dans un tel sentimentalisme gluant. Faute avoué à demi pardonnée, Baz Luhrmann a confessé avoir écrit 6 fins différentes et en avoir tourné au moins deux, voire trois. C’est vrai, autant rester mystérieux, la réponse sera –évidemment- dans le DVD version collector, il faut bien vendre et vivre (ou si vous préférez, business is business même au pays des kangourous).

    Nicole kidman dans australia
    Pour accentuer la filiation d’Australia avec les grands classiques américains, Baz Luhrmann a choisi comme mélodie récurrente du film le fameux « Over the Rainbow », thème du Magicien d’Oz de Victor Fleming (également réalisateur du mélodrame définitif, Autant en emporte le vent auquel Australia fait aussi référence). Au début, c’est sympa, ça rappelle de bons souvenirs. Au bout de dix fois, on en peut plus surtout que l’air est souvent massacré, chanté faux ou joué à la hache… pardon à l’harmonica.

    Comment ne pas non plus être agacé par le traitement simpliste de la question dramatique et épineuse de la Génération volée, ces métisses enlevés à leur famille et placés en orphelinats ou dans des missions catholiques afin de protéger la « pureté » de la race australienne. Même si le film a le mérite de rappeler ce pan peu glorieux de l’histoire australienne, il le fait avec un ethnocentrisme condescendant au final assez pesant et ressemblant au traitement du « bon sauvage » chez Voltaire. Et pourtant Brandon Walters est terriblement attachant dans la peau de l’enfant aborigène pour son premier rôle au cinéma. Le rôle de son grand père est lui plus anecdotique et surtout sa présence « magique » est par trop répétitive. Le thème de la culture aborigène avec ses traditions et ses rites mystiques avait été abordé de manière autrement marquante et remarquable en 1981 dans La dernière vague de Peter Weir.

    Dernier point négatif du film, la performance outrancière d’une Nicole Kidman méconnaissable passant du rire aux larmes dans une hystérie non contagieuse. Décidément, le Botox fait des ravages à Hollywood. Après avoir défiguré Meg Ryan, la chirurgie esthétique fige la glaciale Nicole tout en lui gonflant les lèvres. Le résultat est effrayant en gros plans, âmes sensibles s’abstenir. Cela ne facilite d’ailleurs pas la crédibilité de la romance entre les deux héros déjà fortement entamée par le peu d’ardeur déployée lors des rares scènes de baisers (du bout des lèvres) et de sexe (chaste, chaste, chaste…)

    Hugh jackman et nicole kidman dans australia
    Au final, que retenir de ce film fleuve s’inscrivant dans une tradition perdue du mélo sans complexe ?  Probablement que si la dernière heure avait été à la hauteur de la première partie épique, nous aurions tenu là le film de cette fin d’année. En lieu de quoi, nous avons certes un spectacle idéal pour tenir tranquille les bambins et les grands parents avant le réveillon de Noël (le film sort justement le 24 décembre) mais qui souffre de l’ambition démesurée de son réalisateur. Morale de cette histoire : à vouloir en faire toujours plus, on finit par en faire simplement trop. Même si le grandiose (clinquant) est incontestablement au rendez-vous, même si les décors sont somptueux, même si Luhrmann est un fabuleux faiseur, attention tout de même à l’indigestion de pathos et de bons sentiments…

    Emmanuel Pujol

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Hugh Jackmanle Drover
    David WenhamNeil Fletcher
    Brandon WaltersNullah
    Bryan BrownKing Carney
    Jack ThompsonKipling Flynn
    David GulpililKing George
    Ray BarrettRamsden
    Tony Barryle Sergent Callahan
    Arthur Dignamle Père Benedict
    Ben MendelsohnLe capitaine Dutton
    David NgoombujarraMagarri
    Angus PilakuiGoolaj
    Bruce Spencele Docteur Barker
    Wah YuenSing Song
  • Matthew WhittetFrère Frank
    John JarrattSergent
    Bill HunterSkipper (sloop Qantas)
    Jacek KomanVan
    Barry Ottoadministrateur Allsop
    Eddie BarooBull
    Shea Adamsle garçon de Carney n°3
    Jamal Bednarz-Metallahle garçon de la mission
    Damian Bradfordl'agent de police n°1
    Nathin Butlerle garçon de Carney n°5
    Max Cullenle vieux ivre
    Terence Gregoryle garçon de la mission
    Peter Gwynnele majordome de Lady Sarah
    Sean Hallsoldat (Government House)
    Nigel Harbachle garçon de Carney n°4
  • Matthew Hillsle stewart de l'hydravion
    Jimmy Hongle domestique de Carney
    Jarwyn Irvin-Collinsle garçon de la mission
    Robert Jagole policier militaire
    Eugene Kangle serveur
    Crusoe Kurdalle pisteur aborigène
    Liam Lanniganle garçon de la mission
    Nathan Lawsonl'agent de police n°2
    Cody Leale garçon de la mission
    Jack Leechinvité bal
    Charles Leungle serveur
    Jacob Lingerun enfant évacué
    Mark Malabirrporteur (quai)
    John Martininvité bal
    Logan Mattingleyle garçon de la mission
  • Adam McMonigalle policier de Darwin
    Dylan Mingunnle garçon de la mission
    Patrick Mylottl'officier de marine
    Robin Quereeinvité bal
    Mark RathboneVacher
    Garry Scottclient pub
    John Sheerinle pompier
    John Waltonle garçon de Carney n°2
    Crusoe KurddalAboriginal Tracker
  • LISTE TECHNIQUE
    Baz Luhrmann
    Nicole KidmanLady Sarah Ashley
    Lillian CrombieBandy Legs
    Essie DavisCath Carney
    Sandy GoreGloria Carney
    Kerry WalkerMyrtle Allsop
    Ursula YovichDaisy
    Rebecca Chatfieldla nièce de Magarri
    Tara Carpenterla femme des services essentiels
    Michelle Dyzlala coiffeuse
    Haidee Gaudryla femme des services essentiels
    Jamie Gulpililporteur (quai)
    Joy Hilditchla femme des services essentiels
    Siena Larssonla jeune passagère de l'hydravion
  • Elaine Walkerinvitée bal
    Catherine Knapman
    Paul Watters
    Catherine Martin
    Baz Luhrmann
    Stuart Beattie
    Ronald Harwood
    Richard Flanagan
    Baz Luhrmann
    Dody Dorn
    Mandy Walker
    Catherine Martin
    Catherine Martin
    Michael McCusker
    Chris Godfrey
  • Ronna Kress
    Nikki Barrett
    Guy Norris
    Guy Norris
    Simon Warnock
    Guy Campbell
    James E. Price
    Ian Gracie
    Kerry Warn
    Maurizio Silvi
    Peter McCaffrey
    Damian Wyvill
    Shaun Conway
    Geoffrey J. Full
    Guntis Sics
  • Alexandra Taussig
    Aaron Downing
    Andy Nelson
    Anna Behlmer
    Simon Elsley
    Kristen Anderson
    Nikki Di Falco
    Jo Beikoff
    Victoria Sullivan
    John Whitteron
    Alexis Rubinowicz
    Emilie Gruyelle
    David Hirschfelder

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « Australia »


  •  le 24 Juin 2009 par

    Australia, le titre, tout en restant on ne peut plus simple, en dit long sur le film où on y découvre ce pays à la taille d'un continent en long et en large, que ce soit son Histoire ou ses paysages magnifiques. Il était donc necessaire que ce soit des australiens, Nicole Kidman et Hugh Jackman, qui endossent les costumes des personnages principaux et bien sûr, le réalisateur, Baz Luhrmann est lui aussi de la même nationalité. On se dit alors qu'ils savent de quoi ils vont parler en réalisant ce film, en effet, il semble que ce soit le cas, l'Histoire de l'Australie durant cette période est bien expliquée. Le seul problème est que le contenu est assez complexe, et les histoires entre les personnages compliquent davantage les choses au point que j'ai eu du mal à suivre le film correctement. Mais à part ça, Australia est un beau film, l'histoire d'amour, bien que jolie, n'est pas très originale, mais le film est tout de même bien agréable.

Les discussions sur le forum a propos de Australia

    Les dernières discussion au sujet du film sur le forum - Participer à la discussion
  • le 07 Août 2014 13:51 par David

    Salut ! Ce long métrage est sans aucun doute très magnifique que ce soit par sa mise en scène ou par son histoire. J’ai passé un agréable moment en le regardant et je le conseille vivement aux amateurs du 7e art qui ne l’ont pas encore visionné. C’est l'un des plus grands films réalisés par Baz Luhrmann.

Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .