Fan de Cinéma
Bannière 728x90

Amerika

Note : 0/5.0 - 0 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : Amreeka

Un film avec Melkar Muallem , Yussuf Abu-Warda , Joseph Ziegler , Andrew Sannie , Daniel Boiteau

Genre : drame - Durée : 1h32 - Année de production : 2009

Date de sortie cinéma : 17 Juin 2009

Distributeur :

Melkar Muallem
Yussuf Abu-Warda
Joseph Ziegler
Andrew Sannie
Proposer un fond d'écran »

Amerika, le film

  • Amerika

    Synopsis

    Mouna, divorcée et mère d'un adolescent, est une femme palestinienne enthousiaste et optimiste. Au coeur des territoires occupés, le quotidien est pourtant éprouvant et l'horizon morose.
    Et puis un jour, quitter cette vie et aller travailler aux Etats-Unis devient possible : étrangère en son pays, Mouna peut bien l'être ailleurs.
    Elle part alors avec son fils Fadi rejoindre sa soeur installée depuis 15 ans au fin fond de l'Illinois.
    Après le réconfort des retrouvailles, Mouna et Fadi vont devoir trouver leur place dans cette «Amreeka» tant rêvée. Mais les Etats-Unis, partis en guerre contre le «diable» Saddam, ont une bien étrange conception de l'hospitalité. Il en faudra davantage pour freiner Mouna dans sa quête d'une vie meilleure...

  • Amerrika, terre promise, réalisatrice à suivre

    Cherien Dabis est une jeune réalisatrice américaine d’origine palestino-jordanienne qui signe avec Amerrika (Amérique prononcé avec l’accent palestinien ! Le film en v.o. s’appelle… Amreeka) un premier film optimiste aux allures autobiographiques, à la facture très classique et à la narration fluide.

    Amerika, le film
    Amerrika n’aurait d’ailleurs pas dépareillé l’an dernier en compétition au festival du film américain de Deauville entre The Visitor (avec Hiam Abbass en trait d’union) et Towelhead (les deux se déroulent au début de la première Guerre du Golf en 1991) tant les trois films partagent au moins un sujet commun : la difficile intégration des arabes dans la société civile américaine. Pourquoi difficile ? Car les Américains sont gavés de préjugés ethniques et boursouflés d’un racisme ordinaire qui  assimile tout arabe (et non musulman, le distinguo est de taille) à un terroriste en puissance digne de Ben Laden.

    Le film de Cherien Dabis a l’intelligence de commencer en Palestine en nous présentant les deux personnages principaux: Mouna, une femme divorcée, ronde et optimiste et son fils taciturne, qui vivent dans les territoires occupés. La réalisatrice nous dépeint sans misérabilisme une vie quotidienne rendue difficile par les contrôles de l’armée israélienne. Les couleurs sont vives, gorgées de soleil et de chaleur. Le contraste est évidemment saisissant et volontaire avec les rudes paysages hivernaux - tout de blanc neigeux et de bleu vif du ciel –de l’Illinois où débarque Mouna pour s’installer chez sa sœur.

    Amerika, le film
    A partir de là, le film s’intéresse surtout à la vie de cette grande famille recomposée. Des constats sans fatalisme ni pathos émergent : on ne guérit jamais d’un déracinement, d’un arrachement à sa terre natale; s’intégrer demande une volonté féroce et une patience de tous les instants ; c’est aussi difficile pour les adultes (dont les diplômes et l’expérience ne sont pas reconnus) que pour les enfants (ostracisés à l’école car « différents »). La force du film est de distiller ces vérités par petites touches, de les mélanger à des réalités plus terre-à-terre du quotidien. Le tout est filmé avec tendresse et sensibilité. Et même si le rythme n’est pas toujours soutenu,  l’authenticité du propos n’est jamais démentie.

    Rien ne semble pouvoir décourager Mouna, ni la perte de ses maigres économies ni son travail ingrat. Elle veut y arriver, elle va y arriver… Et on y croit grâce à une formidable Nisreen Faour à la joie de vivre jamais démentie et au sourire permanent: l’actrice communique son énergie et son talent à un casting à l’unisson. Le film, lui, se clôt en musique par un message d’espoir, par une intégration en voie de réussite à force de volonté. Et le personnage de M. Novatski, proviseur taciturne et solitaire, n’est pas sans rappeler (jusque dans son physique) Walter Vale, le héros malgré lui de The Visitor. La boucle est bouclée.

    Emmanuel Pujol

     

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Melkar MuallemFadi Farah
    Yussuf Abu-WardaNabeel Halaby
    Joseph Zieglermonsieur Novatski
    Andrew SannieJames
    Daniel BoiteauMike
    Brodie SandersonMatt
    Aaron Hughesl'officier de police n°1
    Arne MacPhersonle père de Mike
    Craig Matthewsl'officier de police n°2
    Mike O'Brienle gérant n°1 de la banque
    Bradley Sawatzkyle gérant de la banque Parkton
    Will WoytowichUS Airport Customs Official
    Glen ThompsonNelson
  • LISTE TECHNIQUE
    Cherien Dabis
    Nisreen FaourMuna Farah
    Hiam AbbassRaghda Halaby
    Alia ShawkatSalma
    Jenna KawarRana Halaby
    Selena HaddadLamis Halaby
    Vanessa MayberrySammy
    Adriana O'Neilla gérante de la banque
    Kristen Sawatzky
    Christina Piovesan
    Liz Jarvis
    Al-Zain Al-Sabah
    Alicia Sams
    Cherien Dabis
  • Gregory Keever
    Cherien Dabis
    Tobias Datum
    Aidan Leroux
    Patricia Henderson
    Keith Reamer
    David Till
    Brock Capell
    David Antoniuk
    Richard Duffy
    Markian Saray
    Paul Germann
    Sean Skene
    Rebecca Sandulak
    Misako Shimizu
  • Indira Guha
    Tanya Mazur
    Laurence Granec
    Karine Ménard
    Kareem Roustom
    Doug Bernheim
    Malik Williams

Avis et critiques des internautes



Il n'y a pas encore d'avis sur le film Amerika


Soyez le premier à proposer un avis sur « Amerika »


Les discussions sur le forum a propos de Amerika



Il n'y a pas encore de discussion autour du film Amerika


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .