Fan de Cinéma
Bannière 728x90

A bout de souffle

Note : 3.7/5.0 - 6 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : A bout de souffle

Un film avec Jean-Paul Belmondo , Daniel Boulanger , Henri-Jacques Huet , Francois Moreuil , Roger Hanin

Genre : drame psychologique - Durée : 1h29 - Année de production : 1960

Date de sortie cinéma : 16 Mars 1960

Distributeur :

Jean-Paul Belmondo
Jean-Paul Belmondo
Daniel Boulanger
Henri-Jacques Huet
Francois Moreuil
Proposer un fond d'écran »

A bout de souffle, le film

  • A bout de souffle

    Synopsis

    Après avoir volé une voiture à Marseille, Michel tue le motard qui le poursuivait. A Paris, il se cache chez Patricia, une américaine vendeuse de journaux. Malgré l'amour qu'elle porte à Michel, elle le dénonce à la police pour garder son passeport et pouvoir continuer à vivre en France.

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Jean-Paul BelmondoMichel Poiccard
    Daniel Boulangerl'inspecteur Vital
    Henri-Jacques HuetAntonio Berutti
    Francois MoreuilJournalist at Orly
    Roger HaninCarl Zubert
    Van DoudeVan Doude
    Claude MansardClaudius Mansard
    Jean-Pierre MelvilleParvulesco
    Jean Domarchile pochard
    Richard BalducciTolmatchoff
    Michel Fabrel'adjoint de l'inspecteur Vital
    Andre S. Labartheun journaliste
  • LISTE TECHNIQUE
    Jean-Luc Godard
    Jean SebergPatricia Franchini
    Liliane DavidLiliane
    François Truffaut
    Jacques Maumont
    Raymond Cauchetier
    Raoul Coutard
    Cécile Decugis
    Claude Chabrol
    Martial Solal

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « A bout de souffle »


  •  le 07 Octobre 2010 par

    Comme le disait Spard, "A bout de souffle" est un film phare de la nouvelle vague. Les années 60 sont synonymes d'une certaine ségragation entre le cinéma d'auteur et le cinéma populaire qui a un intérêt davantage porté sur la société contemporaine. Puis à l'époque, il y avait une certaine gérontocratie du fait que ce soit l'époque de De Gaulle, avec Gabin par exemple. Les vieux étaient les héros, laissant les jeunes sur la touche. Belmondo a donc du en mettre plein la vue pour réussir dans le film de Godart face à Gabin & co. Il y a donc une rupture esthétique avec ce qui se faisait avant. De plus, on a l'utilisation de gros plans et de points de vues subjectifs, mais ce qui fait la différence, c'est également le fait que Belmondo s'adresse à la caméra, donc à nous, spectateurs. On peut également souligner la simplicité du dialogue, qui donne davantage de réalisme au film. Par la suite certaines répliques ressortiront même à l'occasion. On a l'exemple du : " Si vous n'aimez pas la mer, si vous n'aimez pas la montagne, si vous n'aimez pas la ville... Allez vous faire foutre !" Ou encore : " Ma plus grande ambition ? Devenir immortel, puis mourir". Ce sont des phrases qui restent dans la mémoire malgré le temps. Godart a su montrer la difficulté de la vie à travers son film, et je pense que c'était sa principale idée, malgré un langage très simple. Une certaine ironie, probablement.

  •  le 01 Octobre 2010 par

    Un film phare de la Nouvelle Vague réalisé par Jean Luc Godard, "A bout de souffle" a tout du cinéma moderne des années 60. Certains y verront un chef d'oeuvre, d'autres un film ennuyeux. Quand on sait que ce film fit partie du mouvement "Happy Few", on comprend qu'il ne plaise pas à tous. Toutefois le montage avec "les sautes", la distanciation flagrante, et la complexité du cinéma de Godard, illustrent son talent et l'on ne peut que le féliciter pour son travail.

  •  le 25 Mars 2008 par

    En 1960, A bout de souffle rendait célèbre du jour au lendemain le réalisateur Jean-Luc Godard et son duo d’acteurs, la garçonne Jean Seberg et le beau mec Jean-Paul Belmondo duquel le film fit une star. L’œuvre imposait aussi un style représentatif de la nouvelle vague : une histoire échevelée sur fond de course poursuite, des personnages vivant sans contraintes et des scènes tournées dans l’urgence, en une seule prise, à même la rue et non plus en studio. Le film a aujourd’hui beaucoup vieilli mais il n’a rien perdu ni de son charme ni de sa spontanéité grâce au jeu nonchalant des comédiens et à une caméra à l’épaule expérimentale, toujours en mouvement, donnant au film une légèreté, une insouciance qui se ressent dans chaque image. C’est davantage cette poésie qui a un intérêt, le scénario étant lui réduit au strict minimum. C’est l’unique reproche que l’on pourra diriger contre cette compilation d’instants dont beaucoup sont passés à la postérité…

  •  le 12 Mai 2007 par

    Ce film parut durant la Nouvelle Vague qui est un mouvement de contestation mené à la fin des années 50 par une jeune génération de cinéastes.Il fut donc étonnant pour l' époque et connu un franc succès. En effet, Belmondo faisait rêver plus d' une femme à l' époque!^^On distingue deux grands thèmes principaux qui sont les thèmes de l' amour et de la liberté. L' amour, dans ce film, tient à la relation entre Michel et Patricia(Jean Paul Belmondo et Jean Seberg), relation difficile et indécise.La façon de parler des personnages interpelle le spectateur car ce language est familier et donc presque vulgaire pour l' époque... Les gros plans sont assez nombreux et le film fut réalisé en noir et blanc.La caméra bouge beaucoup ce qui montre que le réalisateur a tourné avec peu de moyens.C' est un film intéressant bien que l' action ne soit pas présente et il permet de se rendre compte de la façon de tourner dans les années 1960(sortie du film dans les cinémas français)!C 'est donc un film culturel et intéressant que les curieux apprécierons!

  •  le 30 Avril 2007 par

    Des personnages ambigüs, une intrigue bizarre, une façon de tourner hors du commun: autant d'éléments qui font de ce film un film qui sort de la norme, sans pour autant être très agréable à regarder. On sait que c'est un film qui a crée une émeute lors de sa sortie, par son esprit plus libre que les tournages conventionnels, de plus c'est un film que j'ai vu dans le cadre scolaire, j'ai donc un appriori assez culturel: c'est plus un film sur lequel on va travailler, que l'on va commentez, plutôt qu'un film qui m'aura donné du plaisir à voir. Mais on sent malgré tout que A bout de souffle est un film travaillé, recherché et qui sort des entiers battus.


Lire plus d'avis d'internautes

Les discussions sur le forum a propos de A bout de souffle



Il n'y a pas encore de discussion autour du film A bout de souffle


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .