Fan de Cinéma
Bannière 728x90

88 minutes

Note : 1.7/5.0 - 3 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : 88 Minutes

Un film de Jon Avnet avec Al Pacino , Neal McDonough , Benjamin McKenzie , William Forsythe , Stephen Moyer

Genre : thriller - Durée : 1h50 - Année de production : 2007

Date de sortie cinéma : 30 Mai 2007

Distributeur :

Visitez le site officiel du film

Jon Avnet
Jon Avnet
Al Pacino
Al Pacino
Neal McDonough
Benjamin McKenzie
Proposer un fond d'écran »

88 minutes, le film

  • 88 minutes

    Synopsis

    Expert universitaire en psychiatrie criminelle, le docteur Jack Gramm est aussi consultant auprès du FBI. Il a construit sa remarquable réputation sur ses évaluations infaillibles des individus et des facteurs de risque. C'est grâce à lui que le tueur en série Jon Forster a été arrêté et va être exécuté. Pourtant, des meurtres identiques sont à nouveau commis... Jack est convaincu qu'il a vu juste et que c'est un imitateur qui continue l'oeuvre de Forster. Lorsque Jack se retrouve directement menacé de mort, il est lui-même condamné à prouver que ses théories sont justes parce que sinon, dans 88 minutes, celui qui le traque le tuera...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Al PacinoJack Gramm
    Neal McDonoughJon Forster
    Benjamin McKenzieMike Stamp
    William ForsytheFrank Parks
    Stephen MoyerGuy LaForge
    Michael EklundJ.T. Ryker
    Brendan FletcherJohnny D'franco
    Leah CairnsSara Pollard
    Dexter BellReggie
    Paul CampbellAlbert
    Kaj-Erik EriksenMatt Wilner
    Christopher RedmanJeremy Guber
  • LISTE TECHNIQUE
    Jon Avnet
    Alicia WittKim Cummings
    Leelee SobieskiLauren Douglas
    Amy BrennemanShelly Barnes
    Deborah Kara Unger (Deborah Unger)Carol
    Michal YannaiLeeza Pearson
    Melinda ClarkeVanessa Bridges
    Carrie GenzelStephanie Parkman
    Heather DawnHeather
    Victoria TennantKate
    Kristina CopelandDale Morris
    Tammy HuiJanie Kay
    Avi Lerner
    Danny Dimbort
  • Trevor Short
    Andreas Thiesmeyer
    Manfred D. Heid
    John Thompson
    Gerd Koechlin
    John Baldecchi
    Josef Lautenschlager
    Lawrence Bender
    Boaz Davidson
    Shawn Williamson
    Gary Scott Thompson
    Denis Lenoir
    Larry Webster
    Tracey Gallacher
    Jeremy Stanbridge
  • Mary E. McLeod
    Rick Pagano (Richard Pagano)
    Maureen Webb
    Todd Pittson
    Linda Montanti
    Murray Brown
    Edward M. Sweet
    Jordan Markov
    Scott J. Ateah
    Chris Helcermanas-Benge
    Ron Rauch
    Matthew Tingey
    François Frey
    Olivia Malka
    Sophie Martins
  • Ed Shearmur

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « 88 minutes »


  •  le 28 Février 2008 par

    On ne peut pas dire que le film soit génial, disons que dès le debut on se doute de la fin, le réalisateur n'a pas creusé très loin pour atteindre un tel scénario, c'est assez dommage connaissant les performances précédentes de Al Pacino qui, lui, est toujours aussi bon quelqu'en soit le film. De plus, rien qu'en voyant l'affiche du film, on pourrait s'attendre à un débordement d'action et à un trop plein d'adrénaline, mais là... rien, si ce n'est sur les quinze dernières minutes où la cadence s'accélère légèrement, mais bon pas non plus de quoi casser la baraque.

  •  le 10 Juillet 2007 par

    « 88 minutes » est mené sur un tempo infernal, rythmé par les coups de téléphone que passe un expert universitaire en psychologie criminelle pour sauver sa peau. Il est en effet menacé par une voix mystérieuse qu’il pense être celle d’un détenu que son jugement médical a permis d’envoyer dans le couloir de la mort. Dès lors, après une introduction que mêle tous les éléments des films d’horreur à suspense, l’histoire se déroule pratiquement en temps réel dans une sorte de compte à rebours inéluctable avec la course poursuite engagée par le psychiatre pour déjouer la machination de son agresseur. Al Pacino, même timide et ici plutôt paresseux donne une certaine densité humaine à son personnage. En revanche le casting plutôt jeune qui l’entoure a beau être physiquement irréprochable, il plombe à sa manière ce « 88 minutes » tandis qu’on peut regretter légitimement le sous-emploi honteux de la talentueuse Deborah Kara Unger. La distribution plus que discutable n’est malheureusement pas le seul défaut de ce film qui fonctionne comme une roublardise de pacotille, n’hésitant pas à se moquer ouvertement du spectateur tant l’auteur du film utilise maladroitement les plus grosses ficelles inhérentes au genre. John Avnet n’a que faire des invraisemblances, twists impossibles et coups de théâtre improbables. Il fonce tête baissée, tel un éléphant dans un magasin de porcelaine dans un scénario abrutissant auquel on ne croit pas une seule et unique seconde. Dans « 88 minutes », la maîtrise de l’action ne sauve même pas la bêtise de l’histoire, il n’y en a pas ; l’entreprise a davantage l’allure d’une longue et ennuyeuse publicité pour téléphone portables rythmée par une musique technoïde et hip hop assourdissante qui voudrait nous faire gober que le monstre cinématographique que fut longtemps Al Pacino a toujours ses jambes de 20 ans et qu’il est toujours dans le vent. Fuyez donc cette boursouflure hollywoodienne qui, jusqu’à son dénouement indigeste et tarabiscoté, se croit intelligemment pensée alors qu’il n’en est bien entendu foutrement rien !

  •  le 18 Juin 2007 par

    Al Pacino a fait des implants. Quand Al Pacino apprend qu'il n'a plus qu'une heure vingt-huit à vivre, il reste cool. Al Pacino se tape des minettes de vingt ans et trouve ça normal. Al Pacino a fait condamner un vilain serial killer qui pend ses victimes par un pied. Al Pacino aime les cookies et le lait. Al Pacino est traumatisé par la mort de sa petite soeur. Al Pacino n'a pas de chance avec les femmes. Al Pacino discute avec un condamné à mort, en direct à la télé, une dizaine d'heures avant l'exécution. Al Pacino a des détecteurs pour savoir si les colis sont piégés. Quand l'appartement d'Al Pacino prend feu, Al Pacino ne panique pas. Al Pacino a un coffre-fort dont tout le monde connaît la combinaison. Al Pacino lit des listes avec les doigts. Al Pacino a arrêté de boire mais il boit quand même. Al Pacino comprend tout plus vite que tout le monde. Al Pacino est très fort en lancer de portable. Bienvenue dans 88 minutes, très long métrage qui en fait 111, accumulation écoeurante de sketches de, sur, par et pour Al Pacino, grand acteur excessif de jadis devenu cabotin ringard. À condition de prendre cette traque nullissime au millième degré, on pourrait presque se mettre à apprécier ce one Al show permanent. Et rire éventuellement de cette apologie sans nuance de la peine de mort, exécutée avec un sérieux franchement flippant par un Jon Avnet assez constant dans l'indigence. Plus vraisemblablement, 88 minutes vous donnera la nausée. Vous êtes prévenus...

Les discussions sur le forum a propos de 88 minutes



Il n'y a pas encore de discussion autour du film 88 minutes


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .