Fan de Cinéma
Bannière 728x90

3 zéros

Note : 4.5/5.0 - 2 avis

Papiers peints et tableaux Star Wars

Titre VO : 3 Zéros

Un film de Fabien Onteniente avec Lorant Deutsch , Samuel Le Bihan , Gérard Lanvin , Gérard Darmon , Wladimir Yordanoff

Genre : comédie - Durée : 1h37 - Année de production : 2001

Date de sortie cinéma : 24 Avril 2002

Distributeur :

Fabien Onteniente
Lorant Deutsch
Lorant Deutsch
Samuel Le Bihan
Samuel Le Bihan
Gérard Lanvin
Gérard Lanvin
Proposer un fond d'écran »

3 zéros, le film

  • 3 zéros

    Synopsis

    En prison, Manu, que le succès a bien évité, déniche Tibor, un dieu du ballon rond. A leur sortie, le marché est conclu : Tibor deviendra le plus grand joueur du monde, et Manu sera son agent exclusif. Une fois Monsieur Colona, une ancienne légende, remis sur les rails, le monde du business-footballisque n'a plus qu'à bien se tenir...

Le Casting du film

  • LISTE ARTISTIQUE
    Lorant DeutschTibor Kovacs
    Samuel Le BihanManu
    Gérard LanvinAlain Colonna
    Gérard DarmonOscar Marbello
    Wladimir Yordanoffle président Spizner
    Ticky HolgadoAngelo
    Stomy BugsyMichael Sylvain
    Serge RiaboukineFrédéric Dommange
    Vincent LecoeurLeclerc
    Robert Castel
    Lilian Thuramlui-même
    Jay-Jay Okochalui-même
    Ronaldinholui-même
    Mauricio Pochettinolui-même
  • Jean Tibérile maire de Paris
    Olivier DoranLe coach prison
    Ouassini EmbarekAli
    Christophe Favre
    Alex Dias de AlmeidaLui-même
    Jean-Pierre PapinLui-même (non crédité)
    Ibrahim KomaLui-même
    Jean-Jacques BernardLui-même
    Laurent PaganelliLui-même (non crédité)
    Luis FernandezLui-même
    Roland CourbisLui-même
    Thierry RolandLui-même
    Abel JafriKarim
  • LISTE TECHNIQUE
    Fabien Onteniente
    Isabelle NantySylvie
    Léa DruckerDebby
    Axelle LaffontNath
    Cathy GuettaFred
    Maréva GalanterEva
    Maaike JansenMadame Kovacs
    Souad AmidouFabienne
    Firmine RichardRose
    Stephanie ReynaudChantal
    Hermine de Clermont-TonnerreElle-même
    Nitsa BenchetritActrice
    Fabien Onteniente
    Philippe Guillard
  • Emmanuel Booz
    Alain Artur
    Jérôme Robert
    Jean-Paul Bernard
    Françoise Thouvenot
    Françoise Menidrey
    Stéphane Quatrehomme
    Jean-Marc Mireté
    Dominique Gallieni
    Sandrine Langen
    Didier Lavergne
    William Abello
    Dominique Segall
    Guillaume Andreu
    Jean-Marc Bakouch

Avis et critiques des internautes


proposer un avis sur « 3 zéros »


  •  le 09 Mars 2009 par

    Le cinéma français connaît ponctuellement de rares chefs-d'oeuvre qui lui redonnent ses lettres de noblesse trop souvent souillées par de piteuses productions opportunistes. Les années soixante auront été marquées, par exemple, par Le Cercle Rouge, les seventies par Le Vieux Fusil, les 80 par Le Dernier Métro, les 90 par Cyrano de Bergerac, et cette première décennie du XXIe siècle par un film qui dépasse son statut basique de comédie par la grâce d'une sensibilité et d'une intelligence rares : il s'agit de Trois Zéro.

    Fabien Onteniente, réalisateur de génie responsable de quelques-unes des plus grandes réussites comiques de ces dernières années - People Jet Set 2, Disco -, pénètre le milieu du football pour en dresser un constat sarcastique, caustique, et sans concession : transferts douteux, magouilles, manipulations qui n'ont rien à envier à celles politico-politiciennes. Derrière l'hilarité de situations tordantes se cache un discours complexe et profond particulièrement juste sur un monde bien trop méconnu du grand public où l'inhumanité n'a d'égale que l'usurpation du sens des valeurs. Pour faire une comparaison qui n'aura rien d'hâtive, Trois Zéro est au football français ce que Sicko est au système de santé américain. Autrement dit, un coup de pied dans la fourmilière, une bombe qui n'a pas fini de faire des dégâts.

    Bien sûr, Trois Zéro est en premier lieu une comédie, et de ce côté-là, Onteniente ne rate pas sa cible : faire rire en continu - sans oublier de nous faire réfléchir. Sur un rythme soutenu, alerte, sans temps morts, le cinéaste consciencieux dépose dans les oreilles du spectateur des dialogues et répliques ciselés par un orfèvre (c'est simple, comme pour les plus grands films, on se répète inlassablement après séance les perles entendues), et offre des images d'une étourdissante justesse, via une mise en scène dont la simplicité ne saurait masquer le souci de perfection. Plus encore, jamais des séquences de sport n'auront été aussi impressionnantes que dans Trois Zéro, et ce n'est pas pour rien que le Parc des Princes et sa glorieuse équipe ont été choisis.

    Côté casting, les acteurs s'en donnent à coeur joie pour faire vivre des personnages hauts en couleur, déjouant comme rarement le piège de la caricature. Lanvin et Darmon se livrent une guerre à distance hilarante, tandis que Lorant Deutsch, Isabelle Nanty, Axelle Lafont, Ticky Holgado et Robet Castel s'emploient avec une énergie communicative. Mais l'exploit du film, au-delà de la charge, réside dans le jeu 'actor studio' du sous-estimé Samuel LeBihan : de presque tous les plans, l'acteur bouffe la caméra et met à distance les pourtant expérimentés Darmon et Lanvin. Son potentiel comique et la justesse de son interprétation rappelle les plus grandes heures de Charles Chaplin, capables de faire passer le public du rire aux larmes en l'espace de quelques secondes. LeBihan est le poumon du film, sa raison d'exister ; il en fait un classique instantané à étudier dans toutes les écoles.

    Alors pourquoi, étant donné ces multiples qualités, cette prestance de tous les instants, Trois Zéro semble-t-il ignoré à la fois par la profession et par le public ? Pourquoi n'a-t-il pas reçu ne serait-ce qu'une nomination aux Césars alors qu'il les méritait amplement ? Parce que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, et qu'en s'attaquant à l'institution du football, Onteniente et son équipe ont déterré un lièvre qu'il fallait à tout prix enterrer. Et à cause de cette liberté de ton et de parole, la qualité intrinsèque de Trois Zéro s'est vue réduite à néant, rejoignant dans le coeur des vrais cinéphiles la longue liste des films maudits à ne JAMAIS oublier...

  •  le 06 Août 2006 par

    un film satirique sur le foot moi j'en redemande ils sont tous bon dans ce film et que s'est bon de revoir lanvin dans un film

Les discussions sur le forum a propos de 3 zéros



Il n'y a pas encore de discussion autour du film 3 zéros


Soyez le premier à ouvrir une discussion sur ce film


Les autres films que vous pourriez aimer

Fan de Cinéma est enregistré à la C.N.I.L. sous le n° 1143859 - Copyright © 2005-2019 LS Project Tous droits réservés. Scruteweb - community management. Voyance sérieuse .